Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : incertitudes sur l’été 2021, comment l’Occitanie veut tirer son épingle du jeu

Par

Le président de la République vient dans le Lot pour soutenir la filière touristique alors que les acteurs du secteur veulent croire à une reprise franche cet été dans notre région.

La  Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi acceuille chaque année 705 000 visiteurs. La  Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi acceuille chaque année 705 000 visiteurs.
La Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi acceuille chaque année 705 000 visiteurs. © Radio France - SM

Quelles vacances allons-nous programmer cet été ? La France ou l'étranger ? Encore beaucoup de questions autour de ce que nous pourrons faire ou pas. Si les séjours dans des pays lointains semblent difficiles à organiser, des destinations d'Europe peuvent être très tentantes après avoir été privés de voyages pendant de longs mois. Mais dans ce cas-là, quelles seront les règles sanitaires ? Est-ce qu'il faudra être vacciné ? Les règles sont encore floues. Certains pays exigent le vaccin. D'autres un test PCR. Les règles changent aussi très régulièrement. 

Publicité
Logo France Bleu

Des devis pour des voyages cet été mais aussi en septembre

Vincent Dunez est le PDG du groupe Ruban Bleu Autocariste et Voyagiste basé en Aveyron et qui rayonne dans toute l'Occitanie. Il sent la reprise. Pour les voyages c'est juste des devis pour le moment mais les demandes d'autocar reprennent aussi. "On est dans une forme de reprise, mais on est sur les prémices de la reprise aujourd'hui. On a fait des contacts. Des contacts qui sont de plus en plus nombreux. Il y a des gens qui franchissent la porte de nos agences de voyages et des gens qui viennent demander des devis. En parallèle, on voit que sur toute la partie française par autocar, il y a un rebond qui est en train de se mettre en place. On le voit au mois de juin, notamment à travers les écoles, notamment à travers des associations. Le calendrier se remplit aussi pour juillet et août. Et surtout, on voit beaucoup de demandes de devis, de réservation, de confirmation sur les mois de septembre et octobre. Donc, je crois qu'aujourd'hui, effectivement, les gens se projettent. Les gens veulent voyager et c'est une très bonne nouvelle." 

loading

En tout cas, certains Albigeois commencent à se projeter. Mais doucement. Clairement, les mesures sanitaires brident encore beaucoup les désirs de vacances. "Je ne peux pas partir avec ce masque'" dit très vite Marie. "Pour moi, les vacances, ça doit être un symbole de convivialité, de liberté. Tout sauf ce qu'on vit en ce moment." Mia, une jeune étudiante, ajoute : "C'est comme une charge mentale supplémentaire de devoir penser au pass sanitaire, au vaccin." 

En tout cas, avec toutes ces incertitudes, l'Occitanie veut tirer son épingle du jeu. Puisque les gens ont peur de partir à l’étranger qu’ils viennent chez nous, en Occitanie. Notre région n’est pas la seule à faire ce pari mais elle exploite l’idée à fond. Par exemple avec la campagne de pub de l’Aveyron. Des photos de fjords en Scandinavie ou de Grand Canyon aux Etats Unis mis à côté de paysage aveyronnais pour vous prouver que c’est presque mieux chez nous. 

Occitalité 

Il y a aussi le concept de l’Occitalité qui est devenu le credo pour la sortie de crise. Un mot valise né d’Occitanie et hospitalité  (et créé par le Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d'Occitanie -CRTL-) histoire de dire que chez nous, il y a le paysage mais aussi des hôtes qui savent accueillir.  L’idée c’est de se démarquer du tourisme de masse et de vanter un tourisme à la carte loin des plages de Paca par exemple. Il faut dire que l’enjeu est de taille. 10% du PIB de l’Occitanie repose sur le tourisme. Quasiment 100.000 emplois en dépendent pour environ 200 millions de nuitées par an.  Des chiffres qui peuvent paraître importants. Mais avec son potentiel, plus 200 km de littoral, les Pyrénées d’un coté et les contre-forts du Massif central de l’autre l’Occitanie pourrait pouvoir faire mieux. Ce n’est que la quatrième région touristique française. Ce à quoi le CRTL répond que c'est aussi "la première destination touristique choisie par les Français"

Les sites les plus visités en Occitanie : 

  1. Pont du Gard avec 1.201.000 visiteurs.  
  2. Viaduc de Millau avec 1.135.000 visiteurs. 
  3. Cathédrale Sainte-Cécile à Albi avec 705.791 visiteurs. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu