Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crash d'un hélicoptère du 5e RHC de Pau : "Le régiment fait face", témoigne le chef de corps

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Plus d'une semaine après l'accident d'hélicoptère au nord de Tarbes qui a coûté la vie à deux militaires du 5e RHC de Pau, le chef de corps prend la parole. Le colonel Loïc Créachcadec raconte comment le régiment d'hélicoptères de combat "fait face".

Ces cinq derniers mois, le régiment palois a perdu neuf hommes.
Ces cinq derniers mois, le régiment palois a perdu neuf hommes. - 5e RHC

Ces cinq derniers mois, le 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau a perdu neuf hommes. Il y a eu d'abord la collision accidentelle au Mali, en novembre dernier. Sept militaires du régiment sont morts. Et le 15 avril, un nouvel accident a endeuillé les soldats palois. Un hélicoptère s'est écrasé au nord de Tarbes, entraînant la mort de deux militaires et blessant cinq autres hommes. Ce jeudi, une cérémonie au 5e RHC a permis de rendre hommage à l'adjudant-chef Olivier Michel et au brigadier Vincent Monguillon.

Notre rôle de chef est de veiller à ce que personne ne s'oublie et que tout le monde aille bien.

Le colonel Loïc Créachcadec, chef de corps du 5e RHC, revient sur ce moment d'hommage, auquel la presse n'a pas pu assister. "Au même titre que tout le monde, nous vivons des circonstances exceptionnelles liées au Covid-19. Nous avons dû adapter notre façon de gérer l'évènement." 

La cérémonie s'est donc déroulée en comité très restreint, avec une partie des familles présentes. "Nous leur avons expliqué, elles l'ont très bien compris", précise le chef de corps. 

Les circonstances nous ont obligés à adapter la façon de dire au revoir à nos deux décédés. Nous l'avons fait simplement, dignement. Je suis fier de la réaction de mes hommes.

Le colonel Loïc Créachcadec remercie tous ceux qui soutiennent le 5e RHC. "Les autorités locales, mais aussi les gens. Tous les témoignages de sympathie que nous recevons nous font chaud au coeur. Dans ces moments-là, le régiment sait qu'il peut compter sur toute une région."

Ce vendredi, le 5e RHC a également reçu la visite de la ministre des Armées, Florence Parly

Choix de la station

À venir dansDanssecondess