Société

Crématorium de Saint-Étienne : un des deux fours a explosé, les familles devront attendre une semaine en moyenne

Par Laureline Dubuy, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu dimanche 20 mars 2016 à 20:07

Un des deux fours du crématorium de Saint-Étienne a explosé
Un des deux fours du crématorium de Saint-Étienne a explosé © Fotolia

Un des deux fours a explosé le 10 mars dernier, à cause du pacemaker d'un défunt. Il est inutilisable pendant au moins trois semaines, le temps des travaux. Pour avoir une place, les familles devront attendre une semaine minimum.

Un des deux fours du crématorium de Saint-Étienne a explosé le 10 mars dernier. Un médecin a oublié de signaler le  pacemaker d'un défunt. Il est inutilisable pendant au moins trois semaines, le temps des travaux. Le deuxième four ne peut pas assurer plus de quatre crémations par jour. Les délais d'attente sont donc d'une semaine minimum.

Les familles devront attendre une semaine minimum

L'utilisation du four encore en état est limitée. Par exemple, les défunts qui pèsent plus de 100 kilos ne peuvent pas être incinérés.  Le crématorium de Côte-Chaude n'est plus aux normes. Il sera remplacé fin 2018 début 2019 : avec trois fours neufs, un de plus qu'aujourd'hui. ils pourront fonctionner en même temps.  Le nouveau crématorium sera installé à côté du cimetière de Montmatre, toujours à Saint-Étienne.

Ce nouvel équipement permettra de réduire l'attente des familles explique Gilles Artigues, vice président de Saint-Étienne Métropole en charge du projet de nouveau crématorium :

Gilles Artigues, premier adjoint à Saint-Étienne

La mairie de Saint-Étienne conseille aux familles de s'adresser à un autre crématorium : à Roanne, à Mably ou à Lyon avec des coûts de transports qui augmentent.