Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crest : environ un millier d'agriculteurs et chasseurs manifestent pour défendre le monde rural

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

Les éleveurs dénoncent une mainmise sur le foncier rural par l'association naturaliste Aspas. Ils ont manifesté toute la matinée à Crest où est basée l'association.

Certains bergers sont venus avec leurs moutons
Certains bergers sont venus avec leurs moutons © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Un peu moins d'un millier de manifestants ont défilé vendredi matin contre "le ré-ensauvagement des zones rurales" à l'initiative de l'association des bergers du Vercors et de la fédération départementale ovine de la Drôme. Ce qui cristallise leur ras-le-bol, c'est la privatisation par l'association ASPAS de vastes espaces naturels. L'association naturaliste basée à Crest est propriétaire de deux "réserves de vie sauvage", sur la commune de Véronne et sur Léoncel. Toute activité humaine y est interdite. 

Des tracteurs sont utilisés pour la manifestation
Des tracteurs sont utilisés pour la manifestation © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

"On n'a pas attendu les escroc-logistes" - Le président des bergers du Vercors

Cette fermeture choque les éleveurs des zones de montagne. Bergers du Vercors et fédération ovine dénoncent une mainmise sur le foncier rural. Au-delà de l'association, les éleveurs soutenus par la fédération des chasseurs, la FDSEA et la coordination rurale expriment un ras-le-bol plus général. "Le pastoralisme, c'est nous. On n'a pas attendu les escroc-logistes pour préserver la nature" dit ainsi Alain Baudoin le président des éleveurs et bergers du Vercors

Les manifestants se rassemblent sur le Champ de Mars à Crest
Les manifestants se rassemblent sur le Champ de Mars à Crest © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

L'Aspas parle de "fausse polémique" : la surface que possède l'association représente "0,1% de la surface de la Drôme", loin des "2000 hectares pris à l'agriculture chaque année par les zones commerciales ou logistiques".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess