Société

Creuse : la gendarmerie dément la fermeture de la caserne de Saint-Vaury

Par Maxime Tellier, France Bleu Creuse mardi 27 septembre 2016 à 18:29

La gendarmerie de Saint-Vaury reste ouverte trois jours par semaine
La gendarmerie de Saint-Vaury reste ouverte trois jours par semaine © Maxppp - Jean-François Frey

"Non, il n'est absolument pas question de fermer Saint-Vaury", a tenu à déclarer le colonel Stéphane Daudrix, patron de la gendarmerie en Creuse. La nouvelle agitait les réseaux sociaux depuis quelques jours.

La rumeur avait couru après un arrêté municipal pris par le maire de Saint-Vaury : le 9 septembre, Philippe Bayol décide d'interdire les contrôles routiers des gendarmes sur sa commune tant que l'avenir de la caserne locale n'est pas garanti (le document a été largement partagé sur Facebook, exemple ci-dessous). "J'ai appris par hasard au cours d'une discussion avec un gendarme que l'accueil physique et téléphonique n'était plus assuré à Saint-Vaury depuis début septembre", explique le maire, "j'ai pris cette décision symbolique pour obliger la gendarmerie à me répondre."

La gendarmerie évoque un quiproquo

L'élu reçoit alors rapidement des nouvelles : "un commandant est venu me voir et m'a fait part de difficultés de personnel à cause du surcroît d'activités lié aux attentats mais il m'a promis que l'accueil était maintenu". Contacté par France Bleu Creuse, le colonel Stéphane Daudrix évoque un quiproquo : le maire aurait confondu avec une réflexion en cours sur la réduction des horaires d'ouverture des casernes, "aujourd'hui, le public se rend très rarement dans une gendarmerie, il est normal qu'on pense à s'adapter".

"Mais ce projet n'est pas pour demain", s'empresse de préciser le militaire : l'initiative d'une telle réforme appartient au gouvernement. Le sujet du maintien des services publics étant hautement sensible, spécialement en Creuse, il est fort probable que l'idée soit remise à plus tard (pas avant les élections de l'an prochain).

Actuellement, la Creuse compte 24 brigades de gendarmerie dont 9 sont ouvertes au public 7 jours sur 7. La caserne de Saint-Vaury accueille le public les lundis, mercredis et vendredis. Lorsqu'elle est fermée, les habitants doivent se rendre à Sainte-Feyre. "Et en cas d'urgence, aujourd'hui, on compose le 17, on ne se rend pas à pied à la gendarmerie", conclut le colonel Daudrix.

Reportage à la gendarmerie de Saint-Vaury : "vous voyez que l'accueil est toujours là"

Partager sur :