Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Creuse : le Secours populaire prépare déjà les vacances d'été

Par

Un enfant sur trois ne part pas en vacances rappelle l'association. En Creuse pourtant, le Secours populaire a aidé 336 personnes à prendre le large l'été dernier.

Le Secours populaire fait appel aux dons pour son opération vacances d'été
Le Secours populaire fait appel aux dons pour son opération vacances d'été © Radio France - Maxime Tellier

"Les vacances sont un droit" : c'est avec ce slogan que le Secours populaire lance sa campagne pour faire partir un maximum de ses bénéficiaires l'été prochain. En Creuse cette année, l'association propose le même type d'escapades que les éditions précédentes : colonies de vacances en partenariat avec les comités d'entreprise d'EDF et de Ferrero, séjour avec le Lion's Club de Guéret, journée des oubliés des vacances à la Vallée des Singes et au village du Cormenier (Vienne), soirée à la Fresque de Bridiers, journée au Futuroscope et weekend à la mer à Saint Georges de Didonne à la fin du mois d'août.

Publicité
Logo France Bleu
loading

"Partir au moins une fois par an est essentiel"

"Nos bénéficiaires viennent souvent nous voir pour des besoins urgents, se nourrir et s'habiller", explique la secrétaire générale de la Fédération à Guéret, Lucile Périot, "mais nous considérons que partir en vacances est aussi capital pour l'équilibre d'une personne". Affirmation appuyée par un sondage Ipsos publié par l'association ce mercredi : "pour 84% des Français, partir au moins une fois par an est essentiel" (voir sondage ci-dessous).

Preuve que l'opération est attendue, "les parents se renseignent depuis février pour savoir quand inscrire leurs enfants", affirme Marie-France, bénévole au Secours populaire à Guéret. "Nous prenons en priorité les enfants des personnes qui bénéficient de l'aide alimentaire", complète Lucile Périot, _"mais dans la limite des places disponibles, nous ne pouvons pas prendre tout le monde ! Et nous demandons toujours une participation financière, même symbolique, c'est notre manière de fonctionner."
_

Le Secours populaire rappelle aussi qu'il fonctionne grâce aux dons des Français : 60 euros donnés à l'association vous revient au final à 15 euros après déduction des impôts.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu