Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Creuse : un hélicoptère va survoler une centaine de communes pour inspecter les lignes électriques

-
Par , France Bleu Creuse

Un hélicoptère va sillonner la Creuse à partir de ce lundi 1er mars. Enedis utilise cet engin pour inspecter l'état des lignes électriques du département. Ces prochaines semaines, 123 communes seront survolées.

Les vols sont réalisés par le prestataire AIR TOURAINE. A bord, un pilote, un mécanicien et un agent enedis.
Les vols sont réalisés par le prestataire AIR TOURAINE. A bord, un pilote, un mécanicien et un agent enedis. - Enedis

Ne vous étonnez pas, si un hélicoptère survole votre village ces prochains jours. A partir de ce lundi 1er mars, Enedis lance une opération d'inspection des lignes électriques aériennes. En prenant de la hauteur, les agents d'Enedis localisent plus rapidement les éventuelles anomalies sur le réseau, comme un isolateur ou des attache cassés, une fuite d’huile sur un transformateur, ou encore un arbre dangereux.

123 communes seront inspectées

Enedis a régulièrement recours à un hélicoptère pour survoler la Creuse. Durant ce mois de mars, 123 communes seront examinées. Cela correspond à 1300 kilomètres de lignes électriques, "soit un tiers du réseau aérien HTA", indique Enedis dans un communiqué. 

Bourganeuf, Crocq, Bonnat, Ahun, Pontarion ou encore Royère-de-Vassivière seront concernées. "Les mairies seront informées de ces survols afin que l’opération ne provoque aucune inquiétude chez les habitants", indique Enedis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess