Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Crise des déchets en Corse : un nouvel épisode attendu le 20 août

jeudi 9 août 2018 à 16:27 Par Maxime Becmeur et Olivier Castel, France Bleu RCFM

Un nouvel épisode de la crise des déchets semble se profiler. A partir du 20 août, le centre d'enfouissement de Prunelli di Fium'Orbu n'acceptera plus que les poubelles des 13 communes du territoire de la communauté de communes du Fium'Orbu Castellu.

A compter du 20 août, le centre d'enfouissement des déchets de Prunelli di Fium'Orbu n'acceptera plus que les camions du territoire de la communauté de communes du Fium'Orbu Castellu.
A compter du 20 août, le centre d'enfouissement des déchets de Prunelli di Fium'Orbu n'acceptera plus que les camions du territoire de la communauté de communes du Fium'Orbu Castellu. © Maxppp -

Corse, France

Le bureau de la communauté de communes du Fium'Orbu Castellu en a décidé ainsi. Dès le lundi 20 août, l'accès au centre d'enfouissement de Prunelli di Fium'Orbu sera restreint. Alors que le site accueillait jusqu'ici une importante partie des ordures ménagères de l'île, il refusera les camions extérieurs à la micro-région. Les élus estiment ne pas avoir obtenu les garanties suffisantes concernant la création de nouvelles structures de traitement des déchets. 

"Nous préférons préserver les intérêts de nos contribuables, explique Francis Giudici, maire de Ghisonaccia et membre du conseil communautaire du Fium'Orbu Castellu. On nous parle du plan de gestions des déchets, on nous parle des conventions avec les intercos, mais aujourd'hui, les volumes ne diminuent pas pour autant. On devait trouver des solutions. Elles n'ont pas été trouvées. Donc à compter du 20 août, nous serons au taquet." 

Francis Giudici, maire de Ghisonaccia et élu de la communauté de communes du Fium'Orbu Castellu

"Prunelli di Fium'Orbu n'a qu'une capacité de 400.000 tonnes"

"Il faut savoir que notre centre de Prunelli di Fium'Orbu n'a qu'une capacité de 400.000 tonnes sur dix ans. En l'espace de trois ans, nous avons déjà absorbé 51.000 tonnes. Cela veut dire que nous devons réduire d'un peu plus d'un an notre durée de stockage. On nous demande d'être solidaire pendant encore trois ans, ce qui nous rajouterait 100.000 tonnes, détaille Francis Giudici. On avait lancé un appel d'offres pour évaluer les coûts. Pour notre territoire, on avait obtenu un prix préférentiel. L'usager paye 60 euros de taxes pour l'enfouissement des déchets, alors que normalement on avoisinerait les 200 euros. Si vous calculez, le différentiel est d'au moins 140 euros. Si on enfouit 100.000 tonnes, cela fait 1,4 million d'euros."

Désormais, reste à voir quelle sera la réaction des élus du territoire de Viggianello, dans le Valinco. C'est là où se trouve le deuxième centre de stockage de déchets de Corse. Le collectif Valincu Lindu, aux côtés des élus de la micro-région, ont à plusieurs reprises réalisé des opérations de filtrage des camions pour interdire l'accès aux autres communes. Ces derniers devraient se réunir prochainement afin de prendre une décision.

Par ailleurs, le nouveau plan de gestion des déchets de la Collectivité de Corse devrait être présenté dès la rentrée.