Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Crise du porc : pas de marché au cadran à Plérin ce jeudi, peut-être demain

jeudi 13 août 2015 à 12:07 Par Pauline Kerscaven, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

La Cooperl et Bigard-Socopa ont décidé, une nouvelle fois, de ne pas participer au marché du porc breton. Le conseil d'administration a décidé de reporter la cotation à demain, vendredi.

Beaucoup d'éleveurs attendaient la décision annoncée par le Marché du porc breton.
Beaucoup d'éleveurs attendaient la décision annoncée par le Marché du porc breton. © Radio France - Mathilde Lemaire

La coopérative Cooperl avait déjà annoncé qu'elle ne participerait pas au marché au cadran de Plérin , ce jeudi matin. L'autre leader du porc en France, Bigard-Socopa , est allé dans le même sens ce jeudi matin.

Les deux industriels trouvent le prix au kilo (1,40 euro) trop cher, alors ils n'achètent pas de cochon sur le marché breton. 

Un marché ce vendredi ?

Le président du marché du porc breton (MBP), a donc annoncé, qu'en cette absence, le marché ne pouvait se tenir. "A priori, il y a une annonce pour que le marché se tienne demain" , a déclaré Daniel Picart. Le MBP fixe le prix de référénce au niveau national.

"Je lance un appel d'ici demain pour que la cotation passe." Michel Bloc'h, président de l'Union des groupements des producteurs de viande en Bretagne

De leur côté, les producteurs veulent régler la crise au plus vite. "Je lance un appel d'ici demain pour que la cotation passe" , a annoncé Michel Bloc'h, président de l'Union des groupements des producteurs de viande en Bretagne. 

Les éleveurs veulent, en urgence, une rencontre avec Matignon.

etal de porc - Maxppp
etal de porc © Maxppp

Que se passe-t-il quand le marché est suspendu ?

Au marché de Plérin, 60 000 bêtes sont vendues par semaine, lors de deux séances, le lundi et le jeudi. Le boycott de Bigard-Socopa et de la Cooperle paralyse en ce moment 35% des ventes du marché. 

Le problème c'est que plus le temps passe, plus les porcs grossissent et moins ils vâlent. Au delà de 120 kilos, les cochons sont jugés trop mâtures et ne correspondent plus aux calibres de l’agroalimentaire. 

Si le marché ne se tient pas vendredi, les producteurs pourraient donc se retrouver avec 20 000 porcs sur les bras. 

Reprise des actions

Les agriculteurs pourraient donc reprendre leurs actions. Dans le Finistère, la permanence du député divers gauche Jean-Luc Bleunven, a déjà été la cible des éleveurs en colère, à Plabennec, dans le Nord Finistère.