Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crise sanitaire - Deux fois plus de bénéficiaires au Secours Populaire de Haute-Vienne

-
Par , France Bleu Limousin

Le Secours Populaire de Haute-Vienne n'a jamais été autant sollicité. Durant les deux mois de confinement, l'Association a aidé près de 1.500 foyers et plus de 4.000 personnes, soit près de deux fois l'aide alimentaire apportée durant cette période en temps normal. Et ce n'est pas terminé.

Distribution colis Secours Populaire (image d'illustration)
Distribution colis Secours Populaire (image d'illustration) © Radio France - Arnaud Le Vu

Le Secours Populaire de Haute-Vienne n'a jamais été autant sollicité. Durant les deux mois de confinement, l'Association a aidé près de 1.418 foyers dans le département, ce qui représente 4.136 personnes qui ont pu bénéficié des colis repas donnés lors des 91 opérations de distribution que la structure a réussi à organiser dans le département. "C'est énorme, c'est pratiquement le double de ce que l'on fait sur la même période les années précédentes" souffle Thierry Mazabraud, le Secrétaire Général du Secours Populaire en Haute-Vienne.

De nouveaux publics demandent de l'aide alimentaire

Et ce n'est pas terminé. Cette crise a propulsé de nouveaux publics dans la difficulté : des travailleurs déjà en situation de précarité, des auto-entrepreneurs, ou simplement des salariés touchés par du chômage partiel. "On a aussi malheureusement revu des personnes qui avaient sorti la tête de l'eau, mais qui avec la crise sont à nouveau dans les difficultés parce qu'elles ont perdu leurs petites activités, ou parce qu'il a fallu faire face à des dépenses imprévus", explique Thierry Mazabraud, "je pense notamment à l'arrêt des cantines, qui soulageaient quand même beaucoup les budgets fragiles".

Le Secours Populaire se retrouve lui aussi en difficulté financière

Ce surcroît de demande d'aide est tout simplement inédit. A tel point qu'aujourd'hui, c'est le Secours Populaire lui-même qui se retrouve en difficulté. "On est sur une trésorerie plus qu'à la limite, avec d'ores-et-déjà un manque à gagner de 180.000 euros sur les trois mois d'inactivité de l'ensemble des structures qui nous permettent de récolter des fonds" explique très concrètement le Secrétaire Général de l'Association en Vaute-Vienne. "On attend des soutiens des collectivités territoriales, qui tardent à venir. Pour l'instant, c'est plus le secteur de l'entreprise et des Fondations qui nous a financièrement accompagné", dit-il. Jeudi dernier d'ailleurs, la Fondation VINCI pour la Cité a fait un don de 15.000, ce qui n'est pas rien par les temps qui courent. 

A LIRE AUSSI : Coronavirus - Le Secours Populaire du Limousin toujours plus sollicité en cette période de confinement

Ces ressources en baisse devraient d'ailleurs, inévitablement, se traduire par une baisse des activités à venir. L'opération d'aide aux vacances d'été, opération traditionnelle très importante, sera probablement de moindre envergure cette année. Et cela risque de durer un peu. "Je crains, conclut Thierry Mazabraud, que vu le contexte, ce ne soit que le début d'un long processus, qui va amener vers la difficulté et l'exclusion".

> A tout moment, il est possible de faire un don au Secours Populaire de Haute-Vienne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu