Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Critiqué après avoir cuisiné pour des détenus à Colmar, Jean-Yves Schillinger répond

mercredi 14 novembre 2018 à 18:42 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Fortement critiqué sur les réseaux sociaux après avoir cuisiné, lundi midi, pour 70 détenus de la maison d'arrêt de Colmar, Jean-Yves Schillinger répond. Le chef étoilé explique qu'il a fait cela de bon cœur, chacun a droit à une chance. Il ne comprend pas ce déchaînement de violence.

Jean-Yves Schillinger fortement critiqué après son repas pour les détenus de Colmar
Jean-Yves Schillinger fortement critiqué après son repas pour les détenus de Colmar © Maxppp - Jean-François Frey

Colmar, France

Depuis lundi les critiques se multiplient sur les réseaux sociaux après l'initiative de Jean-Yves Schillinger : cuisiner un repas gastronomique, pour des détenus et le personnel de la maison d'arrêt de Colmar

Le chef, doublement étoilé, ne comprend pas ce déchaînement d'injures et de mails d'internautes hostiles à son initiative. Il reçoit aussi dans son restaurant, de nombreux appels, venus de toute la France, critiquant cette opération. 

Parmi les critiques qui reviennent : "C'est honteux ! Honte au chef ! L'enfermement c'est eux qui l'ont choisi. Nous on ne peut pas pas se payer un repas gastro, alors qu'eux oui . Pourquoi pas dans les EHPAD ou pour les sans-abris ? "

Critiques disproportionnées 

Le chef a expliqué qu'il avait fait cela "de bon cœur". Pour lui : "Chacun a droit à une chance". Il a aussi expliqué son histoire personnelle : "Mon père a été tué par trois petits jeunes, qui ont fait huit ans de prison. Parmi les prisonniers, il y en a qui sont là pour pas grand chose, je ne comprends pas ce déchaînement de violence," a souligné Jean-Yves Schillinger. 

Le double étoilé au guide Michelin espère que les critiques s'apaisent et que tout le monde retrouve son calme. Il a aussi précisé qu'il y a quelques mois, il a cuisiné vingt repas pour des sans domicile fixe et personne n'en a parlé. 

Le chef étoilé Jean-Yves Schillinger répond aux critiques des internautes