Société

Les gendarmes du Gard appellent les cueilleurs de champignons à la prudence

Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère mercredi 2 novembre 2016 à 10:17

Les ramasseurs de champignons ont tendance à trop s'éloigner des sentiers
Les ramasseurs de champignons ont tendance à trop s'éloigner des sentiers © Maxppp - Maxppp

Dans les Cévennes, les gendarmes lancent un appel à la vigilance aux ramasseurs de champignons qui ont tendance ces derniers jours à se perdre dans la nature. Des tracts "Cueillir des champignons avec modération" sont distribués.

Depuis que la saison des champignons a commencé, les gendarmes du Gard sont régulièrement appelés pour aller secourir des ramasseurs perdus dans la nature. Pris par la folie de trouver de précieux morceaux, ils s'éloignent des sentiers de randonnées et souvent ne retrouvent pas leur chemin. Résultat, les gendarmes sont obligés de partir à leur recherche.

De gros moyens déployés pour retrouver les égarés

Souvent les ramasseurs sont égarés dans des coins reculés des Cévennes. Les gendarmes mobilisent alors un hélicoptère, des équipes cynophiles, des dizaines d'hommes, mais dès que la nuit tombe ils sont obligés de stopper les recherches. Dans ce cas, les ramasseurs passent la nuit dehors. Ce qui peut être dangereux s'ils ne sont pas équipés.

"Ils sont souvent persuadés que ça n'arrive qu'aux autres. Souvent quand on les retrouve, ils sont un peu gênés et reconnaissent qu'ils se sont laissé emporter." Marie-Béatrice Tonnany, chef d'escadron de la compagnie du Vigan

Partir avec une carte, un téléphone, de la nourriture et des vêtements chauds

Sur le tract distribué dans les offices du tourisme ou laissé sur les pare-brises des voitures garées près des chemins de randonnées, les gendarmes donnent des conseils aux cueilleurs : bien préparer sa sortie, prévoir de la nourriture, des vêtements chauds et surtout un téléphone portable chargé.

Marie Béatrice Tonanny, chef d'escadron de la compagnie du Vigan: