Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Danjoutin : les riverains disent "Non à la ZAC"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Des banderoles ont fleuris depuis quelques jours à Danjoutin, pour dire ""Non à la ZAC". Celle de la Grande Combe, au bord de la route de Vézelois. D'après les plans de l'avant projet, trois cents logements pourraient être construits ici. C'est environ un millier de nouveaux habitants qui s'installeraient au bout du jardin des riverains actuels.

La ZAC de la Grande Combe à Danjoutin
La ZAC de la Grande Combe à Danjoutin © Radio France - Faustine Mauerhan

Certains riverains de la Grande Combe à Danjoutin, ont décidé de se battre contre un projet de ZAC, zone d'aménagement concerté, qui pourrait accueillir un éco-quartier. Les plans du premier avant-projet envisagent trois cents logements, c'est-à-dire un millier de nouveaux habitants. Les opposants dénoncent des problèmes de circulation, une densité trop importante . Ils craignent que leur quartier ne devienne "une banlieue" d'après leur propre terme.

Danjoutin: le futur site de la ZAC de la Grande Combe
Danjoutin: le futur site de la ZAC de la Grande Combe © Radio France - Faustine Mauerhan

Daniel Feurtey, lui, se défend de vouloir développer sa commune. La seule solution d'après le maire de Danjoutin, de conserver ses services de proximité.BOBPIED : Pour l'instant, le projet est en pause. Le maire actuel veut attendre les prochaines élections municipales pour laisser la démocratie s'exprimer. Les riverains de la Grande Combe envisagent de créer une liste d'opposition. ...................................SCRIPT ENRO :Pour se faire entendre, les riverains ont monté une association, car c'est au bout de leur jardin que pourrait se construire le nouvel éco quartier. Des immeubles de 3 étages mais aussi des pavillons que Geneviève Signe, la présidente de l'association ne veut pas voir pousser dans son potager.BOB Geneviève - 08"300 logements sont prévus, soit un petit millier d'habitants. Beaucoup trop dénonce Liliane Sauvegeot, la vice-présidente. Elle s'inquiètent des conséquences de cette densité.BOB Liliane - 17"Ces riverains s'inquiètent donc aussi de la mixité sociale du nouvel éco-quartier. Car c'est une ambition assumée par Daniel Feurtey le maire de Danjoutin.BOB Maire - 16"Les riverains de la Grande Combe envisagent de créer une liste d'opposition aux municipales. C'est donc les urnes qui pourraient trancher.褀੣髟嶫ƛ‰̈ѸѸ鏨훾퀧ﲡƞƊ̈瀔鞘㄁ᖙ롘禾焋伒ơƷ̈瀔䆥㕟崙Ӟ犊Ƥư̈焔鲋麰橦汋¬Ƨƽ̈猔疭鍭궽䚴碙쇟ƪƾ̈琔㫅耤᱁ধ䞟ƭƻ̈瘔踯炿እ暗䩺謁渏ưƤ̈眔뼴晋炀겢髚鸚뽳Ƴơ̈眔塏韄虙ꋔ뜌邏ƶƢ̈研頍⛾䀉蓬껍埛ﳴƹƯ̈研锔쾧ᢗ߁便Ƽƨ̈研媷눜甫蜨ꏱ淹ƿǕ̈礔䕝維鋽ຫ婛텯ǂǖ̈稔ῼﰮ捅뵠垬DžǓ̈稔䃸섉沿䲐관曒㚻Ljǜ̈笔ဖ녀皢饷竩兪淋NjǙ̈簔㣍⏥歸팊抰듁柽ǎǚ̈純뾱ྱʘ䄗觹砟쐓ǑLJ̈純曊乢颥쐜⒜㣕㗎ǔǀ̈脔왑ػ뜄舢Ղ㘇ǗǍ̈脔貪掃彥薃땐ೲǚǎ̈脔쿗튽唉鯓顂護ǝNj̈茔湏較첫偓鮵ǠǴ̈茔䵢刧旽ࣜǣDZ̈萔惔㫺ị喌悩ǦDz̈蘔൥牶ꋛ㑶䏣ǩǿ̈蘔菵傓쯍阕鞈ᮌǬǸ̈蘔໚䜢ﹷ嵐㡊ǯǥ̈蜔朒ᚎ‼褨追DzǦ̈蜔쇶ᬑ鍡身ﮇ➊髐ǵǣ̈褔郃⛿䌰팏flǸǬ̈訔罴Ÿ䛳퓢噺큑ᇩ̐忨ॽ㘱㈰㄰㔵ZPour se faire entendre, les riverains ont monté une association. Ils sont environ quatre-vingt membres, tous concernés par les rachats de terrain. C'est au bout de leur jardin que pourrait se construire le nouvel éco quartier. Des immeubles de trois étages mais aussi des pavillons que Geneviève Signe ne veut pas voir pousser dans son potager. "On va subir dix ans de travaux, le temps des quatre phases du projet. Surtout que la Grande Combe, comme son nom l'indique est une combe et que les travaux vont être difficiles. Pour moi, ce n'est pas supportable" , explique la présidente de l'association de riverains.

La ZAC de la Grande Combe à Danjoutin
La ZAC de la Grande Combe à Danjoutin © Radio France - Faustine Mauerhan

C'est aussi la densité qui inquiète les opposants au projet. Un millier de nouveaux habitants sur une zone de onze hectares, c'est "beaucoup trop" pense Liliane Sauvageot, la vice-présidente. "Pourquoi faire une telle concentration , demande-t-elle. On pourrait plutôt répartir les immeubles, les pavillons dans d'autres zones de la commune. Avec cet éco-quartier, on va devenir une banlieue."

ZAC Danjoutin Liliane

Pourtant, le maire de Danjoutin s'en défend. "Oui un éco-quartier c'est aussi de la mixité sociale. J'assume de vouloir plus de logements sociaux dans ma commune." Mais un éco-quartier suppose aussi de signer une charte et de se plier à un mode de vie respectueux de l'environnement, rectifie Daniel Feurtey. Tout le monde n'y est pas prêt.

C'est pour développer la commune que le maire a proposé ce nouveau quartier d'habitation. Pour pérenniser les services de proximité. L'école, la Poste, la pharmacie.

Eco-quartier BOB

Pour l'instant, le projet est en pause. Les opposants envisageant de créer une liste aux prochaines municipales , le maire actuel préfère laisser parler les urnes, en mars prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess