Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans l'Hérault, il milite pour que les cahiers de doléances soient rendus publics

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Depuis le mois de novembre 2020, l'association "Rendez les doléances" milite pour que les cahiers de doléances, mis en place à la suite du mouvement des Gilets Jaunes, soient accessibles à tous. Dans l'Hérault, la Préfecture avait compilé 235 cahiers de doléances.

En février 2019, la Préfecture de l'Hérault a compilé 235 cahiers de doléances. (Photo d'archive)
En février 2019, la Préfecture de l'Hérault a compilé 235 cahiers de doléances. (Photo d'archive) © Radio France - Louise Thomann

En février 2019, la préfecture de l'Hérault avait collecté 235 cahiers de doléances. Créés à la suite du mouvement des Gilets Jaunes, ces cahiers étaient en libre accès dans les mairies. Tous pouvaient y écrire leurs revendications. Le président de la République s'était engagé à les rendre publics, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

"Ce qui est à la fois drôle et hallucinant, c'est qu'on a accès aux doléances qui datent de 1789, mais qu'on ne peut pas lire celles de 2020." - Yoann Le Templier, référent de l'Hérault au sein de l'association "Rendez les doléances"

L'association "Rendez les doléances", qui compte aujourd'hui une trentaine de membres, milite pour que ces cahiers de doléances soient accessibles à tous. "Aujourd'hui, les cahiers de doléances sont stockés aux Archives Départementales, explique Yoann Le Templier, référent de l'Hérault au sein de l'association. Le problème, c'est que la majorité d'entre elles ne sont pas anonymes. Certains ont écrit un nom, un numéro de téléphone, une adresse mail. Par conséquent, elles ne peuvent pas être accessibles avant 50 ans."

Pour Yoann Le Templier, ne pas les publier revient à nier les revendications des Héraultais qui ont participé aux cahiers de doléances. "Derrière, il y a des gens qui viennent des villes et des campagnes, poursuit le jeune homme de 31 ans. Ce sont des personnes qui ne se sentaient pas entendues et qui se sont déplacées parce qu'elles ont cru qu'on les écouterait."

Le trentenaire appelle les maires et les citoyens à lui adresser des copies de doléances, s'ils en ont. Un comité scientifique se chargera ensuite d'analyser leur contenu, d'en ressortir les thèmes majeurs. L'objectif est d'en publier une anthologie en 2021. Dans l'Hérault, nombreuses étaient les doléances qui demandaient le rétablissement de l'ISF (Impôt de solidarité sur la fortune, remplacé par un impôt sur les biens immobiliers), la hausse des salaires et une augmentation du SMIC.

Contact : herault@rendezlesdoleances.fr

L'association milite pour que les cahiers de doléances soient accessibles à tous.

"C'est une consultation bien plus large que le seul mouvement des Gilets Jaunes" - Yoann Le Templier, référent de l'Hérault de l'association "Rendez-les doléances"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess