Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le chassé-croisé des vacances se fait aussi dans les campings

dimanche 12 août 2018 à 6:14 Par Harmony Bouvier, France Bleu Hérault

Encore un week-end chargé sur les routes... et aussi dans les campings ! Les employés doivent jongler entre les départs des uns et les arrivées des autres. Tout cela parfois en quelques heures, comme dans un établissement de Frontignan (Hérault).

Dans ce camping de Frontignan, 11 mobil-homes ont été libérés. Deux heures plus tard, ils seront de nouveau occupés par de nouveaux arrivants.
Dans ce camping de Frontignan, 11 mobil-homes ont été libérés. Deux heures plus tard, ils seront de nouveau occupés par de nouveaux arrivants. © Radio France - Harmony Bouvier

Frontignan, France

Dans ce camping de Frontignan (Hérault) samedi 11 août, les derniers clients sont à peine partis que Nathalie et sa collègue sont déjà à pied d'oeuvre. Elles doivent nettoyer de fond en comble 11 mobile-homes en seulement deux heures, avant l'arrivée des touristes. "On essaie de faire au mieux pour que les clients soient contents d'arriver dans une structure déjà propre. On est en train de tout remettre en état, désinfecter, changer les draps, etc."

Pendant ce temps, les clients arrivent déjà au camping. Pour Hervé et Isabelle, qui viennent des Hautes-Pyrénées, il faut attendre avant de récupérer le mobil-home, qui n'est pas encore prêt : "On préfère attendre ici que sur les routes", plaisante l'homme. Sa femme ajoute avec le sourire : "Pour patienter, on va boire un petit coup au bar, un café ou une bière".

Certains vont à la plage avant de récupérer leur mobil-home

Nathalie Castel est la patronne du camping. Elle mise sur un atout de taille en cas d'attente prolongée : "On ala chance d'avoir la plage à 100 mètres de chez nous. Donc certains y vont d'abord et récupèrent le mobil-home plus tard. D'autres en profitent pour partir manger et récupérer les clés après".

Elle ne redoute plus ces périodes de chassé-croisé depuis qu'elle a repris le camping il y a cinq ans : "Les premières années sont toujours plus difficiles mais avec le temps, on développe des techniques comme celles que j'ai cité... C'est la saison où il faut avoir un rythme soutenu, mais tout se passe très bien".

La patronne va devoir garder le rythme car les réservations de son camping affichent complet jusqu'au 18 août.