Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : dans l'Hérault, les achats de Noël version coronavirus démarrent

-
Par , France Bleu Hérault

Pour commencer ses achats de Noël, des dispositifs de Click and Collect fleurissent. À Montpellier, ce nouveau mode de commercialisation a du mal à compenser les pertes des commerces dits "non essentiels", fermés à cause du coronavirus.

Le magasin de jeux de société Excalibur a rénové son site Internet en urgence, au début du mois de novembre.
Le magasin de jeux de société Excalibur a rénové son site Internet en urgence, au début du mois de novembre. © Radio France - Clara GUICHON

Les préparatifs de Noël sont perturbés à cause du coronavirus. Des commerces dits "non essentiels", fermés à cause du coronavirus, mettent en place des systèmes de Click and Collect. Les clients commandent sur Internet ou par téléphone et viennent récupérer leur achats de Noël en boutique.

Un stand improvisé devant la vitrine

À Montpellier, le magasin de jeux de société Excalibur a installé une grande table devant la vitrine. Des flyers sont déposés sur le stand improvisé et une sonnette y est scotchée. Le Click and Collect bouleverse le travail de Pierre Moutin, vendeur au sein de la boutique. "On ne peut plus montrer les jeux ou laisser les clients les essayer, explique le jeune homme de 24 ans. Il faut réapprendre à expliquer un jeu de façon à ce qu'ils puissent le visualiser."

Disons que ça permet de garder le moral, dans cette sale période, et de ne pas oublier que c'est quand même bientôt Noël - Dominique Feral, gérant d'une boutique de décorations et de cosmétiques.

À l'intérieur, la boutique donne l'impression d'être en plein déménagement. Des cartons et des sacs sont entreposés dans différents recoins. "On doit se réorganiser, indique Pierre Moutin. D'un côté on a les Click and Collect, de l'autre les livraisons, là les commandes par téléphone." Cette adaptation permet de sauver les meubles. "On doit être à 25 ou 30% de notre chiffre d'affaires habituel", estime le vendeur.

À lire aussi : "Reconfinement : un magasin de jouets de Pézenas lance un site de vente"

Ce système D séduit Fabien. Le jeune homme de 30 ans cherche un jeu de société pour son Noël. "C'est sûr que ce n'est pas aussi sympathique que d'entrer dans le magasin, avoue l'infographiste. Il faut poser plus de questions au vendeur. Mais ça fonctionne et ça dépanne."

"D'habitude, c'est vrai que je commande sur des gros sites comme Amazon. Mais là, je préfère soutenir les petits commerces" - Fabien, un Héraultais de 30 ans.

Au magasin Comme un parfum d'amour, qui vend de la décoration et des cosmétiques, les clients se comptent sur les doigts de la main. "En général, ils passent après avoir repéré quelque chose sur Internet", note Dominique Feral, gérant du magasin. Avec le coronavirus, le quinquagénaire redouble d'activité sur les réseaux sociaux. "Je prends des photos des articles, je tourne aussi des petites vidéos, par exemple en faisant le tour du magasin, raconte le commerçant. Au départ, je faisais des vidéos muettes et les clients m'ont dit que c'était dommage donc j'essaye une autre formule. J'improvise un peu", sourit-il. 

Dominique Feral a ouvert son magasin il y a cinq mois. Inquiet, il tente de rester optimiste. Devant sa vitrine, il a installé un sapin et des guirlandes, pour "recréer l'esprit de Noël", mais s'il sait que sa trésorerie n'est pas à la fête.

À Montpellier, les clients sont plus ou moins enthousiastes à l'idée de faire leurs courses de Noël en Click and Collect.

À lire aussi : "Coronavirus : une plateforme de vente en ligne pour les commerçants de la métropole de Montpellier"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess