Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dans l'Indre, un habitant organise un grand débat chez lui

-
Par , France Bleu Berry

C'est le premier grand débat organisé dans l'Indre. Ce vendredi 1er février au Pêchereau, un habitant invite ceux qui le souhaitent à venir débattre, au chaud, dans sa maison.

David François, qui va organiser un débat chez lui.
David François, qui va organiser un débat chez lui. © Radio France - Victor Vasseur

Pêchereau, France

Le grand débat ne se fait pas seulement dans les mairies et dans des salles de fêtes. C'est dans un grand salon lumineux que sera organisé ce premier débat dans l'Indre. Assis sur l'un de ses canapés, David a 55 ans. C'est un ancien professeur de technologie : "Je ne sais ce qu'il adviendra de ce débat mais je souhaite prendre la parole. C'est un peu prendre la pouvoir sur notre destinée."

Si David n'a jamais occupé de rond point, il est aller manifester à Bourges le 12 janvier dernier. Il fait parti de ces gilets jaunes qui croit en l'utilité de ce grand débat : "Je ferai à l'issue de cette rencontre un résumé. Après, charge au gouvernement qui organise ce grand débat d'en tenir compte et puis de faire ce qu'il faut, de modifier et proposer une politique plus sociale, en clair, dans les souhaits des citoyens."

David François : "C'est une fenêtre d'expression qu'il faut saisir."

30 participants attendus

Durant ce débat de deux heures vendredi, plusieurs thèmes seront abordés :  la fiscalité, le pouvoir d'achat, la démocratie participative ou encore l'écologie. Pour le moment, seulement cinq berrichons se sont manifestés.

Les places sont limitées pour ce débat organisé le vendredi 1er février, de 18 h à 20 h, chez David François. Il habite 3 rue du Manoir, au Pêchereau. L'inscription est obligatoire : dafrac@gmail.com ou appelez le 06 67 57 45 38.