Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dans l’Yonne, l’opération vigicarotte sensibilise les jeunes au risque de l’alcool au volant

jeudi 27 décembre 2018 à 18:09 Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Tout le mois de décembre, des opérations de prévention sont menées dans deux discothèques du département à Auxerre et saint-Clément. L’objectif est de récompenser les jeunes qui décident de ne pas boire en leur offrant 150 euros de cadeaux.

Boire ou conduire il faut choisir (illustration)
Boire ou conduire il faut choisir (illustration) © Maxppp -

Auxerre, France

Un nouveau weekend festif s'annonce et les jeunes seront nombreux à faire la fête en cette fin d’année. Dans l'Yonne une campagne de sensibilisation au danger de l'alcool au volant pour les 18/25 ans est menée depuis le début du mois dans plusieurs boites de nuit et notamment ce vendredi 28 décembre et samedi 29 décembre au Nyx Club à Auxerre. L'opération vigicarotte, c'est son nom, consiste à encourager les conducteurs à ne pas boire en les récompensant. 

Si leur taux d'alcoolémie est en dessous du seuil légal, ils seront récompensés avec des cadeaux pour un montant total de 150 euros.

Seulement un jeune sur deux applique le principe du conducteur désigné en soirée

Mina Masdan, 22 ans, fait partie des quatre bénévoles qui mènent cette opération vigicarotte dans l'Yonne. Pour elle, il est important de les sensibiliser. « On constate que les jeunes consomment énormément d’alcool surtout lorsqu’ils sortent en groupe mais on remarque également que les opérations de préventions marchent bien. Au fil des soirées, nous constatons qu’il y a de plus en plus de Sam, de personnes désignées qui ne boivent pas et qui conduisent. Les jeunes nous disent du coup qu’ils ne boivent pas pour rien. La récompense en cadeaux est très appréciée. Cela permet de faire passer un message. Même celui qui boit comprend qu’il est important d’avoir un Sam. A l’approche des fêtes notre action est d’autant plus importante car on sait qu’à cette période les jeunes consomment encore plus d’alcool que le reste de l’année

Un jeune sur trois a déjà pris le volant sous influence de l’alcool ou de stupéfiant

Et les responsables de discothèque sont également ravis. Francis, le responsable du Nyx Club à Auxerre estime naturel de tout mettre en œuvre pour encourager les jeunes à ne pas prendre le volant ivre. « Déjà pour la sécurité de nos clients, on aime bien communiquer sur ces sujets qui sont des sujets d’actualité puisque _lorsqu’on parle d’accidentologie des jeunes sur la route l’alcool ressort souvent_. Et là aussi, souvent après une sortie en Club ou Discothèque et donc pour la pérennité de notre clientèle et de notre établissement on se mobilise pour sensibiliser les jeunes au risque de l’alcool au volant ».

l'affiche de l'opération vigicarotte à l'intèrieur de la discothèque le Nyx Club à Auxerre - Radio France
l'affiche de l'opération vigicarotte à l'intèrieur de la discothèque le Nyx Club à Auxerre © Radio France - Isabelle Rose

Un jeune sur quatre n’arrive toujours pas à dire non à un ami qui a trop bu ou fumé et qui propose de les ramener

Une action en tout cas plutôt bien perçue des jeunes auxerrois même si aujourd’hui encore un sur quatre a encore du mal à choisir entre boire ou conduire comme Victor, un auxerrois de 23 ans. Il reconnait que ce n'est pas toujours facile d'être raisonnable. « Sois je bois pas du tout soit c’est quelqu’un d’autre qui nous ramène mais je ne me sens pas capable de boire un verre seulement dans les moments festifs ».

Et cela peut jouer des tours à certains Paul-Alexis par exemple est rentré une fois en voiture avec un ami qui avait bu et consommé de la drogue sans qu’il le sache. Il n’est plus jamais monté avec cette personne assure-t-il.

Aujourd'hui encore un jeune sur trois assure avoir déjà pris le volant en ayant bu ou pris de la drogue. Alors pour Jeanne, offrir des bons d'achats à celui qui fait l'effort de ne pas boire en soirée c'est plutôt une bonne idée. « Une récompense ça motive forcément plus que de rester sobre sans rien. Il y aura davantage de volontaire pour ne pas boire en soirée »

En France, 20% des accidents mortels impliquent des moins de 25 ans alors qu'ils ne représentent que 9% de la population.

Mina Masdan bénévole de l'opération vigicarotte dans l'Yonne

Ecoutez les réactions de ces jeunes auxerrois sur la problématique de l'alcool au volant