Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dans l'Yonne, la cohabitation parfois difficile entre deux-roues et voitures

jeudi 9 août 2018 à 19:14 Par Lisa Guyenne, France Bleu Auxerre

Avec les beaux jours, vous êtes nombreux à remiser la voiture au profit du vélo ou d'une moto ! Mais attention : quel que soit notre véhicule, il faut savoir partager la route. Et dans l'Yonne comme partout en France, la cohabitation n'est pas toujours simple.

Deux-roues ou voiture, tout est une affaire de partage de la route
Deux-roues ou voiture, tout est une affaire de partage de la route © Maxppp - Maxppp

Yonne, France

Certains cyclistes à Auxerre ont d'ailleurs choisi de partager leur route avec les piétons, plutôt qu'avec les voitures. "On préfère prendre les trottoirs", expliquent Samy et Noé, deux amis. La route ? "Le moins possible. On ne fait pas trop confiance aux voitures."

"Je me suis fait percuter par un camion"

Pourtant, il est bien interdit de rouler à vélo sur le trottoir : l'amende coûte 135 € (ou 90 si vous payez dans les 15 jours). Mais entre sa sécurité et son portefeuille, Samy a choisi : "C'est dangereux ! Une fois, je me suis pris un camion, dans une petite rue où je ne pouvais pas passer ailleurs. Ca va, mais j'ai eu peur."

Les conducteurs pas toujours au courant des règles de sécurité

C'est vrai qu'en ville comme à la campagne, certaines routes sont étroites... Et les distances de sécurité sont loin d'être toujours respectées, ni même connues des automobilistes. En posant la question aux conducteurs, les réponses varient : "Entre 50 centimètres et un mètre ?" suggère Serge. C'est plutôt "deux ou trois mètres", selon Maryse. Armelle, elle, avoue "Je n'en ai aucune idée..."

Les automobilistes pas toujours prudents, estime Stéphane Dubois, enseignant de conduite

En deux-roues aussi, il faut faire attention

La bonne réponse, c'est de respecter 1 mètre minimum en ville, et 1 mètre 50 hors agglomération, pour dépasser un vélo en voiture. Mais rouler en toute sécurité, c'est aussi l'affaire des cyclistes, nuance Stéphane Dubois, enseignant en auto-école à Auxerre. "Des fois, ils ne se rabattent pas, ils ne tournent pas la tête avant de bifurquer, d'autres fois on voit des cyclistes avec leur téléphone dans le casque... C'est tout aussi dangereux."

Pour les motards, le moniteur rappelle que l'équipement est indispensable : "Casque, blouson, gants, pantalon homologué et chaussures qui remontent au moins au-dessus de la malléole. Même s'il fait 30 ou 40 degrés ! L'équipement, c'est la carrosserie du motard. On ne peut pas s'en passer."

En fait, c'est un peu à chacun de faire attention. En deux-roues, soyez doublement vigilant car vous êtes plus fragile. Pensez à être bien visible (gilet jaune et lumières la nuit), portez un casque. En voiture, vérifiez vos angles morts, pensez au clignotant, et gardez bien vos distances de sécurité.