Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La saison de la chasse débute dans l'Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre

C'est le début de la saison de la chasse dans l'Yonne ce dimanche. Un moment très attendu par environ 10.000 chasseurs dans le département. Mais le coronavirus et la sécheresse pourraient bien venir jouer les trouble-fête !

Alexis Applencourt et l'un de ses chien braque d'Auvergne, prêts pour la réouverture de la chasse ce dimanche.
Alexis Applencourt et l'un de ses chien braque d'Auvergne, prêts pour la réouverture de la chasse ce dimanche. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

C'est ce dimanche à 8 heures que débute la saison de la chasse dans l'Yonne. Cela concerne 9990 chasseurs, et chasseuses dans le département. Tous attendent impatiemment ce moment. C'est le cas par exemple d'Alexis Applencourt, des jeunes chasseurs de l'Yonne. Il vit à Bussy-en-Othe.   

La chasse se prépare tout au long de l'année

La chasse, il est tombé dedans quand il était petit en y accompagnant son père dès ses 6 ans. Ce qu'il aime c'est à la fois la liberté, la nature, la solitude aussi "J'adore chasser tout seul avec mes chiens, voir ses chiens travailler, trouver le gibier." explique celui qui a désormais 28 ans avant de poursuivre " La cerise sur le gâteau c'est de prélever un animal. Je chasse beaucoup le petit gibier et quand on arrive à avoir la bécasse jusque dans son assiette c'est le plaisir ultime".

Pour la chasse en plaine, au petit gibier, rien ne vaut un fusil lisse selon Alexis Applencourt
Pour la chasse en plaine, au petit gibier, rien ne vaut un fusil lisse selon Alexis Applencourt © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Oui , mais voilà , pour savourer cette cerise il faut être bien équipé. Pour la chasse en plaine, au petit gibier donc, il n'y a rien de mieux qu'un fusil lisse selon lui "On y met du plomb. Plus le plomb est gros, plus on va chasser du gibier comme le lièvre par exemple. Pour de la bécasse ou de la perdrix on va utiliser des plombs plus petits". Et puis il faut être, aussi , bien accompagné. Pour seconder Alexis Applencourt deux braques d'Auvergne, des "chiens d'arrêt" . La technique est simple "Le chien va trouver le gibier et va le bloquer, l'arrêter. C'est moi qui vient ensuite aux pieds du chien lui donner l'ordre de faire décoller le gibier. Il va avancer sur le faisan ou la perdrix et c'est à ce moment là que je vais tirer" explique le jeune chasseur.

En réalité, la chasse se prépare tout au long de l'année. "En ce moment par exemple on met de l'eau aux animaux, on met du grain. On y va sans fusil, pour nous et pour les chiens, pour se promener et puis aussi pour remettre des animaux qu'on voit moins comme des faisans ou des perdrix". 

Coronavirus, sécheresse : une saison dans l'inconnu

Reste que cette nouvelle saison de chasse ne ressemble à aucune autre. D'abord à cause du coronavirus qui va rendre ce moment moins convivial " Par exemple des sociétés de chasse comme ici ( La chasse des centaines à Bussy-en-Othe ) où il va y avoir 80 personnes ce dimanche, avant on mangeait entre deux chasses, aujourd'hui c'est trop compliqué". Dans les voitures chacun devra être masqué, ou bien utiliser seul son véhicule. Le masque sera aussi obligatoire pour découper le gibier, précise Alexis Applencourt. 

Les chiens sont prêts pour la nouvelle saison de chasse qui s'ouvre ce dimanche dans l'Yonne.
Les chiens sont prêts pour la nouvelle saison de chasse qui s'ouvre ce dimanche dans l'Yonne. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Autre inconnu : l'état de la ressource. Avec le confinement, il y a eu moins de collisions avec les animaux. Celui-ci est tombé en pleine période de mise bas des sangliers, chevreuils et autres cervidés.  En parallèle cet été, le département de l'Yonne a été de nouveau frappé par la sécheresse et un épisode de canicule. Un moment difficile à vivre pour le gibier selon le chasseur. _" Nous tous les deux jours on amène de l'eau en forêt et on voit tout de suite que dans la nuit il y a plein d'animaux qui sont venus boire ou se rouler dedans pour se rafraîchir. "  Le petit gibier est très sensible à ça, "il y a beaucoup de pertes" note Alexis Applencourt qui souligne aussi que le grand gibier n'échappe pas à la sécheresse. "Le chevreuil, par exemple, c'est un animal qui ne boit pas. Il ne boit que la rosée du matin. Même si l'on mouillait les feuilles il ne le boirait pas". _

L'Yonne compte au total 9990 chasseurs. Ils sont 1.200.000 en France. Dans l'Yonne la saison de la chasse s'ouvre donc ce dimanche 20 septembre et s'achèvera le 28 février prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess