Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dans l'Yonne, les stages de conduites pour les seniors connaissent de plus en plus de succès

Les sessions de formation réservées aux personnes âgées connaissent de plus en plus de succès dans notre département. Elles permettent de revoir les bases du code de la route, de tester ses réflexes en situation et surtout de redonner confiance à ces conducteurs parfois un peu paniqués.

Stages de conduite pour les séniors - photo d'illustration
Stages de conduite pour les séniors - photo d'illustration © Maxppp - Lionel VADAM

Yonne, France

C'est un phénomène qui ne cesse de progresser : les stages de conduite pour les seniors. Certains sont organisés par des auto-écoles, d'autres sont financés par des assureurs ou des mutuelles. 

Dans l'Yonne, l'association de prévention routière organise aussi chaque année, en partenariat avec la Mutualité Sociale Agricole, une dizaine de modules de formation destinés aux conducteurs de plus de 65 ans. Une campagne baptisée "seniors, restez mobiles !" qui est composée de six séances de deux heures minimum : des séances théoriques mais aussi pratiques, avec des simulateurs de conduite et d’accident, notamment. A raison de 15 personnes par stage, ces modules concernent donc environ 150 personnes, dans le département, chaque année.

"On traite tous les thèmes  : l'entrée sur l'autoroute, la conduite sur les giratoires... (Claude Péchenot, délégué départemental de la prévention routière)

Il s'agit dans un premier temps de réviser les bases du code de la route, notamment les dispositions les plus récentes : "Systématiquement, il y a un quiz sur le code de la route au début de chaque séance. Ensuite, il y a un échange entre les participants et l'animateur. On traite de tous les thèmes, aussi bien le giratoire, comment on rentre dans un giratoire, comment on s'y comporte... l'accès sur l'autoroute... Et à la fin de chaque séance, des accidents sont décortiqués par des professionnels et un médecin", explique Claude Péchenot, le délégué départemental de la prévention routière.

Ces petits stages coûtent 20 euros et sont ouverts à tous les conducteurs de plus de 65 ans.  Les participants sont quasiment toujours ravis du résultat.  "Certains nous disent même qu'ils voudraient revenir au prochain stage, tellement ils ont trouvé cela utile !", s'amuse Claude Péchenot.

Christiane, 69 ans, habite à Champlay. Elle a participé à un stage l'an dernier et estime que ça devrait être obligatoire pour tout le monde ! "C'est vraiment bien. On s’aperçoit que l'infrastructure a changé énormément : qu'il  y a plus de risques, plus de circulation, plus de panneaux sur la route... Il faut être sans arrêt en train de se contrôler et faire attention à tout", explique la retraitée, qui sait de quoi elle parle puisqu'elle a tenu une auto-école pendant des années !

"Souvent, avec l'âge, ils ont des problèmes de mobilité au niveau de la tête et du regard." - Christophe Madé, moniteur d'auto-école

Christophe Madé, son fils, est moniteur d'auto-école à Joigny et membre de l'Association nationale pour la promotion et l'éducation routière. Il a participé à des stages seniors avec des conducteurs âgés entre 65 et 96 ans et il constate que les personnes âgées sont parfois un peu plus "lente" que les plus jeunes. C'est une donnée qu'il faut prendre en compte en adaptant sa conduite. 

"Souvent, avec l'âge, on s’aperçoit qu'ils ont des problèmes de mobilité au niveau de la tête et du regard. Leurs prises d'information dans certaines situations sont donc un peu tardives. On essaye donc de corriger cela", constate ce professionnel. 

Au delà des rappels théoriques, ces stages doivent aussi permettre de redonner de l'assurance aux conducteurs seniors. "Avec l'âge, on constate souvent un manque de confiance en soi. C'est pourquoi nos séances sont ludiques et abordent toutes les questions qui permettent aux conducteurs de continuer à conduire et à être autonomes. Ce qui est vraiment primordial pour eux, notamment en zone rurale", poursuit Claude Péchenot, le délégué départemental de la prévention routière.

Des stages à l'automne à Perrigny, Cravant et Etais la Sauvin

Les prochains modules dédiés aux seniors et organisés par la Prévention Routière et la MSA auront lieu à Cravant du 12 septembre au 17 octobre (tous les jeudis après midi), à Perrigny du 19 septembre au 24 octobre (les jeudis également) et à Etais La Sauvin du 2 octobre au 20 novembre (le mardi matin). D'autres stages sont prévus d'ici la fin de l'année à Auxerre et Venoy à des dates qui restent à déterminer.