Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dans la campagne autour de Toulouse, la vie loin du Covid-19, ou presque

-
Par , France Bleu Occitanie

Alors que les restrictions sanitaires se multiplient dans les grandes agglomérations, et notamment à Toulouse, où le masque est obligatoire, les habitants des petits villages de Haute-Garonne se sentent "protégés", mais vigilants face à l'épidémie.

Jeannette, 89 ans, ne s'inquiète pas outre-mesure.
Jeannette, 89 ans, ne s'inquiète pas outre-mesure. © Radio France - Mathieu Ferri

Dans la rue principale de Beaufort, beaucoup de vent et pas grand monde, ce lundi midi. Mais quand on tape à une fenêtre, voilà Jeannette, 89 ans. Gilet bleu ciel et chaton noir et blanc, elle raconte sa vision du coronavirus, depuis son petit village de moins de 500 habitants, à 40 km au sud-ouest de Toulouse : "Oh, vous savez... Ça m'inquiète, et ça ne m'inquiète pas... Si on doit l'avoir, nous l'aurons ! Je fais attention. Si je vois du monde, je mets le masque. Mais si je suis toute seule, je n'en ai pas besoin !"

Dans le village, aucune obligation de porter le masque dans la rue, comme c'est le cas à Toulouse et dans 16 communes de l'agglomération. Ici, comme dans la majeure partie du département de la Haute-Garonne, l'obligation ne s'impose que sur les marchés, ou dans un rassemblement de plus de dix personnes. Idem près des écoles et des établissements culturels.

"On peut sortir sans masque, ce n'est pas un souci."

Mais à Beaufort, pas de commerces, pas d'école. Le masque ne sert donc que pour aller à la mairie, ou pour entrer dans l'église, comme dernièrement pour un enterrement. Marie, la voisine de Jeannette, se sent donc privilégiée par rapport aux Toulousains : "C'est vrai qu'ici à Beaufort on ne risque rien... Enfin, ce n'est pas ça qu'il faut dire. Disons qu'on est plus à l'aise. On peut sortir sans masque, ce n'est pas un souci. Mais quand on va à Rieumes faire les courses, on est bien obligés de le mettre".

Pas de commerces ni d'école à Beaufort, et aucune obligation de porter le masque dans la rue.
Pas de commerces ni d'école à Beaufort, et aucune obligation de porter le masque dans la rue. © Radio France - Mathieu Ferri

Pas de masques, mais on se tient à distance

Avec ce calme, ce bon air, et le peu d’habitants, on pourrait se sentir protégés. Mais ça n'empêche pas les précautions des Beaufortais : entre voisins, on se parle de loin, on se tient à distance.

Et à la campagne comme à la ville, ça fait bien longtemps que les poignées de mains et les bises ont disparu explique le maire, Daniel Parédé, qui sait pourtant combien les accolades sont importantes dans la vie sociale d'un village : "Parfois, la tentation est là. On commence à tendre la main, et puis on se dit : ah non, il ne faut pas ! Mais ça ne se fait pas, ça ne se fait plus. Ca reviendra peut-être... Mais les gens respectent ça, ils savent que le contact physique représente un risque, et ils ne le font plus".

"Nous n'avons pas autant de promiscuité, mais attention ! Beaucoup vont travailler à Toulouse..."

Le sentiment d'être intouchable est donc tout relatif, poursuit le maire : "Certains habitants peuvent se sentir protégés à Beaufort, en se disant que nous n'avons pas les bars comme à Toulouse, pas autant de promiscuité, etc. Mais attention ! Beaucoup aussi savent qu'ils vont travailler, à Toulouse, à Muret... Qu'ils vont sur les marchés, dans les grandes surfaces, donc il faut prendre des précautions avec le masque, du gel, etc. (...)".

Beaufort qui résiste encore et toujours au Covid, mais en ayant conscience des brèches dans sa tranquillité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess