Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans le Calvados, l'équipe mobile de vaccination commence à tourner dans les communes

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Une première équipe mobile de vaccination est sur pieds dans le Calvados, gérée par l'équipe médicale des sapeurs-pompiers. Elle a commencé par s'installer devant la mairie de Ouistreham, avant de se déplacer à Condé la semaine prochaine. Elle ira là où il n'y a pas de centre de vaccination.

L'équipe mobile de vaccination des pompiers, installée dans la Grange aux dîmes à Ouistreham ce jeudi.
L'équipe mobile de vaccination des pompiers, installée dans la Grange aux dîmes à Ouistreham ce jeudi. © Radio France - Marc Bertrand

Lucette, 80 ans, est aux anges. Elle avait obtenu un rendez-vous pour le 2 février, pour se faire vacciner, et de haute lutte, après de nombreux coups de fil au centre de vaccination du CHU de Caen. Mais depuis Ouistreham, c'était effrayant : "Je conduis, mais pour des petites courses. Le périphérique, aller à Caen, j'appréhendais énormément le CHU. Là, j'ai vu mon médecin, il m'a inscrit, et on m'a rappelé hier pour me faire vacciner aujourd'hui !"

84 personnes vaccinées en deux jours à Ouistreham

C'est la dernière nouveauté dans la campagne vaccinale dans le Calvados. Une équipe mobile de vaccination a commencé à tourner dans le département. C'est une équipe médicale de médecins et d'infirmiers des pompiers qui s'installe dans les salles prêtées par les mairies, là où il n'y a pas de centre de vaccination. Ouistreham est la toute première ville à l'expérimenter, pour deux demi-journées de vaccination ce jeudi et ce vendredi.

Elle travaille par demi-journée, dans un lieu qui change, la semaine prochaine, elle sera à Condé-en-Normandie en début de semaine, et d'autres communes sont candidates pour l'accueillir

Le centre mobile est installé depuis hier à la grange aux dîmes, juste à côté de la mairie. Et c'est très utile pour vacciner les plus de 75 ans qui ne peuvent pas se déplacer jusqu'au CHU de Caen ou la clinique Saint-Martin, les centres de vaccination les plus proches. Ils sont 84 à se faire vacciner sur deux demi-journées. Le vaccin, récupéré le jour même à la pharmacie, est stocké dans un frigidaire, et la vaccination se fait dans des tentes qui servent de box de vaccination.

Un objectif à terme de 200 vaccinations par semaine

"Cette équipe mobile va vacciner environ 200 injections par semaine", se félicite le préfet du Calvados, Philippe Court : "Elle travaille par demi-journée, dans un lieu qui change, la semaine prochaine, elle sera à Condé-en-Normandie en début de semaine, et d'autres communes sont candidates pour l'accueillir". Les communes doivent s'organiser. La vaccination ne se fait que sur rendez-vous, ce sont les médecins généralistes qui doivent orienter les personnes âgées de plus de 75 ans vers la vaccination mobile. Ensuite, la mairie organise les horaires des rendez-vous. 

C'est une corde de plus à l'arc de la campagne de vaccination dans le Calvados, selon Philippe Court : "Nous avons aujourd'hui, entre les centres collectifs de vaccination et les Ehpad, environ 5000 vaccinations par semaine. Nous avons dépassé le nombre des 10.000 personnes qui ont reçu leur première injection, donc proportionnellement à notre population, le Calvados est au rendez-vous de l'objectif d'un million de Français vaccinés d'ici fin janvier fixé par le gouvernement"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess