Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales 2021 : dans le canton de Strasbourg-3, une abstention record, des habitants désabusés

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Les départementales et les régionales en Alsace ont été marquées par un très fort taux d'abstention. Dans le canton de Strasbourg-3, à l'ouest de la ville, 80% des électeurs ne se sont pas déplacés pour aller voter.

Le quartier de Hautepierre, vue aérienne
Le quartier de Hautepierre, vue aérienne © Maxppp - Maxppp

C'est la grande gagnante des élections de ce dimanche : l'abstention. Plus de 7 électeurs sur 10 ne sont pas allés voter en Alsace soit seulement 29% de participation aux départementales et aux régionales ! C'est un taux d'abstention historiquement élevé. Et parmi les cantons où l'on a le moins voté, il y a celui de Strasbourg-3 avec un taux d'abstention de près de 80% ! Ce canton couvre les quartiers de Cronenbourg, Poteries et Hautepierre, à l'ouest de la ville. Des quartiers en moyenne plutôt pauvres, défavorisés.

Entre les barres d'immeubles du quartier de Hautepierre par exemple, difficile, voire impossible de trouver un habitant qui est allé voter ce dimanche. Vanessa 30 ans n'était même pas au courant. "Non je ne savais pas, pourtant d'habitude je vote, c'est important surtout en ce moment" dit la jeune femme.

D'autres savaient qu'il y avait une élection. Mais Agnès par exemple a préféré rester chez elle : "Ils nous promettent tellement de choses et en fin de compte ils ne tiennent pas. Il faudrait que l'on soit aussi plus informés, qui gère quoi, les écoles, les immeubles, nous ne sommes au courant de rien" dit cette habitante. 

Manque de pédagogie donc et une lassitude face à des problèmes récurrents dans ce canton et dans ces quartiers explique Zohra, qui elle aussi n'a pas voté :"Ils ne font pas trop attention à nous, il y a plein de choses qui manquent. De la délinquance... Ils ne font attention à nous que lors des élections, nous on veut voir les politiques en vrai, pas que à la télé" plaide cette habitante.

Lassitude

Des habitants qui sont pourtant impliqués dans la vie de leur quartier explique Wahiba Ahmed Yahia médiatrice familiale à l'association d'insertion AMI : "Récemment on avait l'assemblée de quartier, nous avons eu beaucoup de monde là bas, cela a bien marché. Pas pour les élections. Cela pose question" dit-elle. Alors est ce une méfiance aussi vis à vis des politiques, une lassitude ? "La première question qu'ils m'ont demandé pour les élections, c'est est ce qu'il y aura des changements ?" répond la responsable. Qui poursuit : "il y a de tels problèmes. Les gens veulent seulement vivre décemment, normalement. Mais avec la crise du Covid, le chômage, le décrochage scolaire, les problèmes sont très nombreux". 

Avant les prochaines élections, l'association promet de tenter de remobiliser les électeurs du quartier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess