Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dans le Doubs, la Croix Rouge lance un programme de lutte contre le décrochage scolaire après le confinement

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Face au décrochage scolaire causé par la période de confinement, la Croix Rouge du Doubs se mobilise. L'association lance son plan de lutte contre le décrochage scolaire. Plusieurs bénévoles donnent des cours de soutien à Beaume-les-Dames et à Pontarlier depuis le déconfinement.

Contre le décrochage scolaire, la Croix Rouge du Doubs se mobilise à Beaume-les-Dames et à Pontarlier pour le moment.
Contre le décrochage scolaire, la Croix Rouge du Doubs se mobilise à Beaume-les-Dames et à Pontarlier pour le moment. © Radio France - Guillemette Franquet

Pendant la période de confinement lié à l'épidémie de coronavirus, de nombreux élèves ont été sujet au décrochage scolaire. Selon les chiffres du ministère de l'Education, 3 % à 7 % des petits Français sont concernés. Dans le Doubs, la Croix Rouge a décidé de se lancer dans la lutte contre le décrochage scolaire. "On a répondu à l'appel de l'Académie de Besançon qui a été sollicitée par les chefs d'établissements de la région", explique Pierre Parguel, directeur technique des actions sociales de la Croix Rouge dans le Doubs. 

L'idée c'est d'aider les enfants décrocheurs à ne pas perdre pied - Pierre Parguel

Depuis le début du déconfinement, les bénévoles de la Croix Rouge ont débuté les leçons de soutien scolaire à Beaume-les-Dames. Une seconde antenne est en cours d'ouverture à Pontarlier. "Pour le moment, on est en phase expérimentale, rappel Pierre Parguel. "L'idée c'est vraiment de se concentrer sur les zones où les associations de soutien classiques ne sont pas présentes", poursuit le retraité en charge du projet. 

Les enfants encadrés par la Croix Rouge du Doubs sont en classe de primaire. Les bénévoles leur donne des cours de soutien en français et en mathématiques à raison de deux heures par semaine. "Ce sont deux matières pour lesquelles ça peut être très handicapant d'avoir des lacunes face au reste de la classe, c'est pourquoi avec les enseignants, on a décidé de se focaliser uniquement là dessus", explique Pierre Parguel. 

Ce ne sont pas les cancres qu'on imagine. Ce sont seulement des enfants qui ont perdu le fil à cause du confinement - Pierre Parguel

Selon le directeur technique des actions sociales, le confinement "a laissé des traces" chez les enfants décrocheurs. "Ils n'ont rien acquis pendant le confinement et ce qui était en cours d'acquisition avant le confinement est à reprendre", constate t-il. 

Si le dispositif a été imaginé pour aider les décrocheurs scolaire du confinement, la Croix Rouge imagine conserver ce projet après la crise sanitaire. "On envisage de se mettre en relation avec d'autres associations pour essayer de couvrir toute la région. Ça pourrait permettre à toutes les écoles de faire appel à ce service", raconte le directeur technique des actions sociales. Pour le moment, la Croix Rouge prévoit l'ouverture d'autres antennes dans le Doubs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess