Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Dans le Finistère, les vacances d'été raccourcies inquiètent les professionnels du tourisme

Par

Les vacances d'été débutent le mardi 6 juillet pour les élèves de maternelle et primaire. Une semaine de perdue pour les stages et hébergements de colonies de vacances, déplorent les professionnels du secteur.

École primaire École primaire
École primaire © Radio France - Christine Wurtz

"Par rapport à l'année dernière, on a deux fois moins d'inscrits sur la première semaine de juillet" : au centre nautique de l'Île-Tudy (Finistère), le directeur André Le Goff se prépare à une première semaine de juillet plus que calme. Cette baisse de fréquentation est liée au calendrier scolaire, qui fait commencer les vacances d'été des élèves de maternelle et de primaire le mardi 6 juillet. "On a eu des familles qui avaient inscrit leurs enfants à partir du 5 juillet, et qui ont rappelé pour annuler. Elles n'avaient pas réalisé que l'école n'était pas encore terminée", ajoute André Le Goff. 

Publicité
Logo France Bleu

Un préjudice de 15.000 euros pour le centre

La plupart de ses collègues dans le Finistère-Sud sont confrontés eux aussi à une baisse des inscriptions. "On vient de passer deux années très compliquées, et on n'a pu reprendre les activités à fond que le 20 juin. Une semaine en moins, c'est rude pour nous". André Le Goff estime la perte pour le centre à environ 15.000 euros. "C'est loin d'être neutre", déplore-t-il. 

D'autant que ces derniers mois ont été difficiles pour le centre. "On n'a pu reprendre l'activité à 100% que le 20 juin. L'Education nationale a sûrement ses raisons de terminer l'année le mardi, mais ça ne répond pas du tout à nos préoccupations." Une consolation tout de même pour ces professionnels du tourisme : la saison promet d'être très belle. Au centre nautique de l'Île-Tudy, les stages affichent complet tout le reste du mois de juillet. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu