Société

Dans le Finistère, près de 200 pompiers volontaires en renfort pour cet été

Par Anne Treguer, France Bleu Breizh Izel lundi 8 août 2016 à 6:00

Caserne de Pompiers Concarneau
Caserne de Pompiers Concarneau © Radio France - Anne Tréguer

Chaque été des pompiers volontaires saisonniers assurent la sécurité des finistériens en plus des pompiers professionnels et volontaires en poste dans les 64 centres de secours du département

Ces pompiers volontaires saisonniers sont pour une grande majorité des étudiants, la moyenne d'âge est de 19 ans. Ils sont près de 200 au total.

Trente sont en caserne et remplacent les pompiers professionnels en congés et les pompiers volontaires qui ne peuvent se libérer pendant la saison estivale. "Beaucoup de nos volontaires travaillent dans des services techniques, dans des restaurants et il leur est difficile l'été d'assurer leur mission de sapeurs pompiers volontaires" , précise le commandent Cédric Boussin, chef du groupement territorial de Concarneau.

Quentin, pompier volontaire avec le commandant Cédric Boussin - Radio France
Quentin, pompier volontaire avec le commandant Cédric Boussin © Radio France - Anne Tréguer

Quentin, 19 ans est étudiant en bac professionnel à Quimper et il vient de passer un mois à la caserne de Concarneau comme renfort saisonnier. Ce jeune est pompier volontaire depuis l'âge de seize ans à Melgven à quelques kilomètres de là. "C'est un engagement citoyen, j'aime l'esprit qui règne chez les pompiers et j'aimerai pouvoir un jour devenir professionnel. J'arrive parfaitement à concilier mes études et mon volontariat. Il faut être carré dans sa vie, dans ses horaires car on peut avoir été en intervention la nuit et quelques heures tard on se retrouve en cours. Il faut tenir et ne pas s'endormir", raconte Quentin.

La plupart des pompiers volontaires saisonniers est sur les postes de secours le long du littoral 

164 pompiers saisonniers sont répartis sur les trente deux postes confiés au service départemental d'incendie et de secours du Finistère par les communes ou collectivités du département. Sur ces 164 pompiers, cinquante sont des femmes. Leur mission : assurer la surveillance des baignades, assister les personnes en difficultés et effectuer de l'information préventive. "Ils ont tous été au préalable formés" nous assure le commandant Cédric Boussin.