Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Dans le Loiret, le Secours Populaire prépare les "journées bonheur" pour cet été

-
Par , France Bleu Orléans

Pour le Secours Populaire du Loiret, il était inimaginable de ne pas proposer une opération vacances cet été. Mais avec la crise sanitaire, le format a été repensé : exit la journée des oubliés des vacances, il y aura à la place plusieurs sorties en groupes plus restreints. Près et loin d'Orléans.

Annie Renard et Nicolas Jaffré, dans la boutique du Secours Populaire à Saran
Annie Renard et Nicolas Jaffré, dans la boutique du Secours Populaire à Saran © Radio France - François Guéroult

Le Secours Populaire du Loiret organisera bien une opération vacances cet été pour les personnes en difficulté. Les doutes ont été récemment levés, grâce à l'allègement des protocoles sanitaires. Mais l'association, qui a perdu 80.000 euros de chiffre d'affaires dans ses boutiques solidaires pendant le confinement, a dû repenser le format de ses actions pour cet été.

Des vacances encore plus nécessaires que d'ordinaire

"Les vacances, c'est un peu notre marque de fabrique au Secours Populaire, explique Nicolas Jaffré, le directeur de l'association dans le Loiret. On est connu et reconnu pour ça. C'est un cinquième de notre budget ! Ne rien faire cet été aurait été un véritable crève-cœur. Il était pour nous très important d'apporter cette bouffée d'oxygène pour les personnes en difficulté."

Et peut-être encore plus cette année, insiste Annie Renard, la secrétaire générale du Secours Populaire dans le Loiret, "parce que les personnes que nous accueillons ont été confinées dans de petits appartements, les enfants n'allaient pas à l'école, certains étaient en déshérence, tous ont manqué de sport et de culture." Sans compter que l'association craint la rentrée : "Avec la crise économique qui se profile, nous risquons d'avoir un afflux de personnes en précarité. Déjà, pendant le confinement, 35% de ceux que nous avons aidés n'avaient jamais fait appel à nous auparavant, c'est énorme." D'ordinaire, l'association vient en aide à 10.000 personnes dans le Loiret chaque année.

Plusieurs "journées bonheur", à Orléans et ailleurs

Dans la pratique, il n'y aura pas cette année la traditionnelle "journée des oubliés des vacances" - qui avait permis l'an passé d'emmener 650 Loirétains au zoo de Beauval. A la place, plusieurs "journées bonheur" seront organisées, avec des groupes plus restreints, au Parc Floral (le 6 août), à l'île Charlemagne (13 août), à La Mer de Sable à Ermenonville (18 août), au Parc Astérix (19 août), au Futuroscope (20 août).

"En soi, au vu des dernières recommandations sanitaires, nous aurions pu proposer une journée des oubliés de vacances classique, commente Nicolas Jaffré. Néanmoins, il faut rester vigilant par rapport à la circulation du virus et cela nous a semblé plus adapté de prévoir plusieurs sorties en groupes plus restreints qu'habituellement." Les inscriptions débutent ces prochains jours dans les permanences du Secours Populaire du Loiret.

On continue à se réinventer actuellement, en apportant davantage d'équilibre nutritionnel à notre aide alimentaire

"C'est aussi une manière pour nous de nous réinventer, conclut Annie Renard. Nous avons commencé à le faire pendant le confinement, avec trois "solidari-bus" qui ont livré à domicile des colis alimentaires dans la métropole d'Orléans. On continue à se réinventer actuellement, en apportant davantage d'équilibre nutritionnel à notre aide alimentaire qui était jusqu'ici très axée sur les produits secs : nous venons de passer des accords avec des producteurs locaux pour inclure davantage de produits frais." Et il y aura donc, cet été, cette nouvelle formule pour l'opération vacances.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu