Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dans le Pas-de-Calais, une église retrouve le chauffage grâce à un généreux donateur

jeudi 9 novembre 2017 à 3:05 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Nord et France Bleu

C'est un don forcément tombé du ciel ! A Haillicourt, près de Bruay la Bussière (Pas-de-Calais), les fidèles se plaignaient depuis des années d'un chauffage défaillant. Réparer l'installation coûtait 15.000 euros. Les travaux ont été réalisés grâce à un donateur anonyme.

L'église d'Haillicourt, près de Bruay la Bussière (Pas de Calais)
L'église d'Haillicourt, près de Bruay la Bussière (Pas de Calais) © Radio France - Stéphane Barbereau

Haillicourt, France

Le compteur de gaz est tout neuf, les ouvriers sont à peine partis. La nouvelle installation de chauffage est flambant neuve dans l'église de cette petite ville de 5 000 habitants, dans le Béthunois. Et tous les fidèles espèrent enfin passer un premier hiver au chaud pendant les offices religieux.

Les "Polonais" et les "Français"

Cette unique église de la commune abrite deux communautés catholiques : l'une dite "polonaise" regroupe une vingtaine de fidèles, l'autre dite "française" environ 80 personnes. Deux communautés mais une seule sensation quand arrive l'hiver : le froid. Depuis des années, on grelotte dans cet édifice qui date de 1843. Le vieux chauffage avec des bonbonnes de propane ne marche plus, si tant est qu'il est correctement marché une fois. Et l'allumage était une sacrée épreuve sportive raconte Christian Medvejsek, le président de l'association historique "la mémoire d'Haillicourt" :

Christian Medvejsek, le président de l'association historique locale - Radio France
Christian Medvejsek, le président de l'association historique locale © Radio France - Stéphane Barbereau

Il fallait trois à quatre personnes. Une fois, on a même mis deux heures à l'allumer !

Un cadeau tombé... du ciel ?

Cette année, la mairie, propriétaire des lieux, accepte donc de raccorder le bâtiment au gaz de ville. En juin, les travaux sont réalisés mais on s'aperçoit qu'il est impossible de brancher le vieux système de chauffage. Il faut le refaire pour un coût estimé à 15.000 euros. C'est à ce moment que le conseiller municipal chargé du dossier s'en inquiète auprès de certains fidèles dans l'église. L'un d'eux, habitué des lieux, entend la conversation et propose immédiatement de régler la note.

Deux exigences de la part du donateur

Le "généreux-donateur" a deux exigences : conserver l'anonymat et choisir l'entreprise qui réalisera le chantier. De cette personne, on sait simplement qu'elle habite les environs et que c'est "son église de cœur". La vieille installation de chauffage a été remplacée ce lundi 6 novembre mais on s'aperçoit que les ouvriers ont provoqué des dégâts sur le dallage avec leur nacelle pour accrocher au plafond deux immenses radiateurs. Plutôt que de réparer les quelques dalles abîmées, le donateur anonyme propose alors de refaire tout le carrelage. Et il sous-entend qu'il est prêt aussi à refaire le plafond après ce chantier au sol qui risque de dégager beaucoup de poussière. L'église, à l'histoire si particulière, aura donc été en grande partie totalement rénovée en l'espace de quelques années. Un ravalement de façade récent montre la bancheur des pierres de l'édifice qui avait été construit une première fois à la veille de la Révolution avant d'être détruit à cause des troubles de la période. Seul le clocher avait été conservé. Il est d'ailleurs inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Autre particularité du lieu, il abrite une relique : un (tout) petit morceau de la croix sur laquelle Jésus serait mort (un centimètre de long sur deux millimètre d'épaisseur). Elle est en cours de restauration, avait été offerte par l'évêque d'Arras à la communauté catholique d'Haillicourt juste après la révolution.