Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans le pays d'Auge, retour à la vie normale pour des salariées confinées depuis un mois dans leur Ehpad

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Après un mois total de confinement au sein de l'Ehpad Sainte-Marie du Mesnil-Guillaume dans le Calvados, quatre salariées ont retrouvé leurs familles. Un confinement pour protéger du Covid-19 les 21 résidents. Mais la fatigue physique devenait difficile.Un déconfinement qui les inquiète.

salariées ehpad Sainte Marie
salariées ehpad Sainte Marie - Ehpad
Ehpad Sainte-Marie, le Mesnil-Guillaume ( Calvados)
Ehpad Sainte-Marie, le Mesnil-Guillaume ( Calvados) - Ehpad

Elles sont restées confinées dans leur Ehpad durant un mois, loin des leurs et du monde extérieur. Séverine, Julie, Arlette et Gisèle, s'étaient portées volontaires pour continuer leur mission de responsable administrative, infirmière, aide soignante et autre agent de service hospitalier tout en préservant au mieux, la sécurité de leur 21 résidents. 

Mais après un mois intense de travail sans relâche 24h/24, et sept jours sur sept, elles ont décidé de sortir

Trois des quatre confinées ont quitté l'établissement Sainte-Marie. Non sans émotion, racontent elles. " 

  • _En un mois on a vécu beaucoup de choses ensemble, on s'est aidées, écoutées, on a appris à mieux se connaître et découvert le vrai métier de chacune. On est aujourd'hui plus que des collègues. Quitter cette bulle n'est pas simple et on a un peu peur de retrouver le monde réel. On a vécu protégées et on craint d'être rattrapées par le virus_!"

Les sortantes ont cependant retrouvé avec joie leurs familles. Le confinement leur a fait manquer des moments importants  notamment avec leurs enfants, comme la perte des premières dents de lait, ou les progrès dans la diction.

Elles vont bénéficier de deux semaines de repos mérité. A  leur place une nouvelle équipe est arrivée et une nouvelle organisation mise en place. Car le gouvernement a souhaité la réouverture des visites aux résidents de leurs familles, mais la règle qui demeure est celle de la sécurité et du respect des mesures sanitaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess