Société

Dans le Puy-de-Dôme les chiffres de la sécurité routière "ne sont pas bons"

Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne mardi 24 janvier 2017 à 16:39

Un contrôle routier l'année dernière au sud de Clermont
Un contrôle routier l'année dernière au sud de Clermont © Radio France - Olivier Vidal

Contrairement à la tendance nationale, le nombre de morts sur les routes du Puy-de-Dôme est en léger repli. 41 morts au lieu de 43. L'alcool et la vitesse restent à l'origine de la majorité des accidents, et pourtant les contrôles sont nombreux.

En France, le nombre de morts sur les routes n'est pas à la baisse. Il a très légèrement augmenté l'an passé avec huit morts de plus que l'année précédente.
Dans le Puy-de-Dôme les chiffres ne sont pas bons non plus, même s'ils sont en léger repli. Les années 2015 et 2016 auront été "très semblables : même nombre d’accidents, environ 340 ; même nombre de blessés, environ 450 et 41 morts au lieu de 43" selon le procureur de la république de Clermont Eric Maillaud.

110 000 contrôles d'alcoolémie en 2016

Et pourtant les contrôles ont été nombreux. Sur le département 110 000 personnes ont fait l’objet d’un contrôle d’alcoolémie l'année dernière soit 17 % de la population. 1900 de ces dépistages se sont avérés positifs, soit un peu moins de 2 %. Rappelons que l'acool est la cause d'un tiers du total des accidents.
Du côté des stupéfiants 2450 contrôles ont été effectués. 600 se sont avérés être positifs, le quart pour usage de canabis.

Malgré la multiplicité des contrôles, le nombre d'accidents reste élevé et ne baisse plus ou que trop peu. Pour enrayer cette tendance le gouvernement a lancé deux plans successifs avec des mesures phares : l'interdiction du kit mains libres au volant, l'abaissement du taux d'alcoolémie pour les conducteurs novices et l'augmentation du nombre de radars.
Le gouvernement entend également obliger les chefs d'entreprise à identifier leurs salariés pris en infraction au volant d'une voiture de société,