Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les habitants du quartier Croix d'Argent à Montpellier inquiets de la recrudescence des cambriolages

-
Par , France Bleu Hérault

Depuis trois semaines, des maisons situées aux alentours du stade Gil-Fayard, dans le quartier Croix d'Argent de Montpellier, sont victimes de cambriolages en série. Les habitants, inquiets, redoublent de vigilance.

Les actes de cambriolage sont en hausse depuis le début du mois de décembre 2020, dans le quartier Croix d'Argent de Montpellier. (Image d'illustration)
Les actes de cambriolage sont en hausse depuis le début du mois de décembre 2020, dans le quartier Croix d'Argent de Montpellier. (Image d'illustration) © Maxppp - Pierre HECKLER

Les lotissements situés aux alentours du stade Gil Fayard, dans le quartier Croix d'Argent de Montpellier, connaissent des cambriolages depuis plusieurs années. Depuis trois semaines, les vols ont augmenté. Les habitants, de plus en plus inquiets, s'organisent pour que ces actes de délinquance cessent.

Alarmes et caméras de vidéosurveillance

Dans sa maison, Georges* a installé une alarme il y a une semaine, quelques jours après un gros cambriolage dans une maison voisine. "Je l'ai mise et deux jours plus tard, elle a fonctionné", raconte le sexagénaire. Dimanche 20 décembre 2020, vers 6h du matin, le système se met en marche. Georges descend et jette un œil par la fenêtre. "Le ou les individus ont sûrement essayé d'ouvrir la porte avant de s'enfuir", analyse-t-il, la gorge nouée.

"Maintenant, on se barricade. Enfin... Barricader, ce n'est pas le mot. Mais par exemple, on ferme les volets la nuit, ce qu'on ne faisait pas avant." - Georges, habitant du quartier Croix d'Argent de Montpellier

Dans le quartier, les habitants échangent beaucoup sur ces tentatives d'intrusion et ces vols. "Il y a des choses qu'on ne faisait pas avant et qu'on fait aujourd'hui, par prudence, explique Georges. Par exemple, l'été, on avait l'habitude de rester dans le jardin sans fermer la porte d'entrée à clé. Maintenant, on le fait systématiquement."

Le sexagénaire et sa compagne ne souhaitent pas installer de caméras de vidéosurveillance ni ajouter des barreaux aux fenêtres. "On ne veut pas vivre dans une prison, on veut vivre normalement", souffle l'homme. Mais le couple garde, dans un coin de la tête, l'idée de déménager.

"On sent de plus en plus d'insécurité." - Hector, habitant du quartier Croix d'Argent de Montpellier

La technologie ne dissuade pas toujours les cambrioleurs. Il y a une vingtaine d'années, Hector* a aussi installé une alarme chez lui. "Il y a quinze jours, pendant la nuit, ma femme a vu un individu grimper au-dessus du portail et pénétrer dans le jardin, raconte le septuagénaire. Ma femme a allumé l'éclairage extérieur pour lui faire comprendre qu'on était là. Il a dû rester deux ou trois minutes avant de repartir."

Hector vit dans le quartier depuis une trentaine d'années. "Quand on est arrivé, c'était un petit coin de paradis, explique-t-il. Puis, il y a eu de gros travaux d'urbanisation et l'arrivée de nouveaux habitants. Je ne dis pas que c'est cette population qui est dangereuse. Mais je dis que ça a rendu le quartier plus attractif pour ceux qui veulent visiter nos maisons."

"La nuit, quand on va aux toilettes, on jette un œil à l'extérieur pour voir si quelque chose bouge." - Hector

Le seul point positif, selon lui, c'est que le voisinage est plus soudé. "On prévient les voisins quand on quitte la maison, o leur demander de surveiller, de signaler s'ils voient quelque chose d'étrange, raconte-t-il. Quand l'un voit un individu rôder, il prévient les autres." Le voisinage a créé un groupe Whatsapp dans lequel tout le monde relaie ses inquiétudes. Depuis quelques semaines, le collectif a aussi créé un dispositif Voisins Vigilants, qui renforce cette dynamique.

"Ce qui m'inquiète, c'est que mon fils de 12 ans tombe nez à nez avec un cambrioleur, et qu'il se fasse agresser" - Julia, habitante du quartier Croix d'Argent.

Le voisinage est inquiet.

*Les identités ont été modifiées

Choix de la station

À venir dansDanssecondess