Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dans les coulisses du Parlement européen, les groupes de pression

-
Par , France Bleu Alsace

Les groupes de pression, les lobbies, ont une grande influence sur le travail parlementaire. ONG, syndicats, industriels, ils fournissent aux députés informations et témoignages. Comment sont-ils perçus par les élus ?

Le siège du Parlement européen à Strasbourg
Le siège du Parlement européen à Strasbourg

Pour approcher les députés à l'intérieur des institutions, les "groupes de pression" doivent s'inscrire sur un "registre de transparence". Début mai, on trouvait sur ce registre près de 6 600 entités de toutes sortes: 3 260 syndicats ou groupements professionnels, 1 700 ONG, 500 cabinets de consultants et une quarantaine d'églises. Rien que dans le domaine de la santé publique, on compte environ1 800 entités inscrites dans le registre du Parlement. Près de 2 500 pour l'énergie, 3 430 dans le chapitre "environnement".

Des lobbyistes qui, selon les dossiers, sont perçus par les députés comme des alliés ou des importuns. L'eurodéputée UMP Françoise Grossetête apprécie leur appui dans certains dossiers très techniques. Elle a notamment préparé pour le Parlement un rapport sur les soins transfrontaliers, adopté début 2011 et entré en vigueur en octobre 2013.

BOB Européennes Lobbies n°1 Françoise Grossetête

Pour garantir son indépendance, l'eurodéputée centriste Corinne Lepage applique des règles très claires: elle refuse tout cadeau, déjeuner ou café et publie, quand elle prépare un rapport, la liste des lobbyistes qu'elle a rencontrés. Candidate pour un nouveau mandat, Corinne Lepage mène la liste "Europe citoyenne" en Ile-de-France, l'admet, les groupes de pression sont utiles au travail parlementaire, à condition de ne pas dépasser certaines limites.

BOB Européennes Lobbies n°2 Corinne Lepage

Début 2011,  trois eurodéputés, un Autrichien, un Roumain et un Slovène, ont été piégés par de faux lobbyistes qui leur proposaient de l'argent contre le dépôt de certains amendements. C'était en réalité des journalistes britanniques du "Sunday Times".

ENRO Européennes: Les lobbies

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu