Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dans les Ehpad, un Noël entre prudence et convivialité

Face à la crainte d'une troisième vague, la majorité des Ehpad incitent les résidents à ne pas sortir réveillonner le soir du 24 décembre. À Maromme, près de Rouen, un établissement propose des repas de Noël avec les proches tout au long des vacances, dans le respect des règles sanitaires.

Claudine, 82 ans, restera dans la résidence pour le réveillon.
Claudine, 82 ans, restera dans la résidence pour le réveillon. © Radio France - Benjamin Recouvreur

À 82 ans, Claudine devrait se souvenir longtemps de son premier Noël en Ehpad. Arrivée il y a un peu plus de six mois à la résidence des Aubépins à Maromme, elle s'apprête à réveillonner avec les résidents de la maison de retraite plutôt que de sortir passer la soirée avec sa famille. 

"Ce serait bien sur le moment, mais après elle devrait rester isolée sept jours, et ça c'est vraiment dur", explique Marine, la petite-fille de Claudine venue lui rendre visite. "Personne n'aime être enfermé dans sa chambre !", abonde la grand-mère. C'est la règle, chaque résident qui sort le 24 décembre ne pourra participer à aucune activité pendant une semaine. 

Pour ce Noël 2020, de nombreuses familles se sont retrouvées face à ce dilemme. Tiraillées entre l'immense envie de se retrouver et le besoin d'être prudent. "Nous ne pouvons pas obliger les résidents à rester dans l'établissement, mais cette année nous avons fortement incité les familles", précise Marie-Pascale Mongaux, la directrice de l'Ehpad. Le message a été entendu et seuls deux résidents sur quatre-vingt ont prévu de rejoindre leur famille pour Noël. 

Maintenir des moments de convivialité 

Pour aider les familles à traverser cette période de fêtes particulièrement délicate, la direction de l'établissement propose aux proches un repas de Noël au cours des vacances. "Il s'agit d'un déjeuner de fête, mais dans le respect des règles sanitaires", détaille Marie-Pascale Mongaux. "Un repas avec un mètre cinquante de distance entre les personnes et seulement deux personnes de la famille autorisées". 

C'est mieux que rien pour Claudine, qui aurait préféré pouvoir accueillir plus de monde lors de ce repas. "Il y aura ma fille et ma petite-fille, mais les hommes n'auront pas le droit de venir !", ironise-t-elle. "C'est super sympa, ils vont avoir un bon repas, et puis les petits cadeaux quand même !", ajoute sa petite-fille. 

Le reportage de France Bleu Normandie

La menace permanente du Covid 

Malgré cette organisation et toutes les précautions prises, la menace du Covid plane toujours au dessus des établissements. "Ce qu'on a organisé, ça peut changer du jour au lendemain", explique la directrice. 

Rien ne me dit que demain, je n'aurais pas trois ou quatre résidents contaminés, donc tout peut toujours être remis en question - Marie-Pascale Mongaux, directrice de l'Ehpad les Aubépins

Un test positif est venu le rappeler sans prévenir à Anne-Sophie. Son père est malade, dépisté en fin de semaine dernière. C'est le seul cas positif de l'Ehpad, des dépistages massifs ont été organisés et dans l'attente, les repas se prennent dans les chambres. "On voulait vraiment être avec lui pour ces moments-là, pour le 31 aussi, car c'est son anniversaire. Mais là il ne sort plus de sa chambre et on ne peut pas le voir", détaille Anne-Sophie, au bord des larmes. 

Si la majorité des résidents sont négatifs, ils pourront reprendre une vie presque normale. Se retrouver, partager un repas, une discussion, un rire. Et profiter des animations de Noël. Un concert de chants de Noël est notamment prévu pour le 25 décembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess