Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans les Landes le Syndicat général des lycéens organise son propre débat

-
Par , France Bleu Gascogne

A l'heure où s'organise la grande consultation nationale voulue par le gouvernement, le Syndicat général des lycéens (SGL) des Landes lance son propre "débat départemental". Il invite tout le monde, citoyens, élus, syndicalistes ou bénévoles à venir échanger le 27 janvier à Mont-de-Marsan.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Frédéric Denis

"On est les oubliés de ce grand débat national", assène à plusieurs reprises le secrétaire départemental du Syndical général des lycéens (SGL) dans les Landes, Nabil Hedar. "A la télévision, pas une seule fois le président de la République n'a prononcé le mot "jeunesse", il n'a pas dit une seule fois le mot "lycée" alors qu'on était en train de vivre un contexte social très tendu dans les établissements scolaires avec des centaines de lycées bloqués", regrette-t-il.

Pour y remédier, le SGL organise donc un "débat départemental", "le premier organisé par des lycéens landais" selon Nabil Hedar. Le syndicat invite tout le monde le 27 janvier, au château de Nahuques à Mont-de-Marsan à venir échanger. "On va parler de l'éducation, avec par exemple les suppressions de poste chez les professeurs, il manque aussi des conseillers d'orientation psychologue, de la réforme du bac, Parcoursup aussi, parce qu'on ne veut pas que cela se reproduise cette année..." 

Un débat très large

Mais le débat ne se limitera pas aux questions sur l'éducation. Les lycéens, qui invitent "les associations, élus de tout bord, organisations syndicales et citoyens à venir débattre", proposent d'élargir le débat aux retraites, aux professeurs, aux agriculteurs, aux personnels de santé... Bref, le panel est très large. Et si les thèmes abordés ne respectent pas ceux de la grande consultation nationale lancée par le gouvernement, c'est normal. Le SGL landais fait cela à sa sauce. "On n'inscrira pas notre débat sur le site du gouvernement, c'est une opération de communication politique", rejette Nabil Hedar. Pendant le débat, un secrétaire prendra en note les remarques et les propositions. "On fera directement un compte-rendu au préfet", projette le porte-parole landais. 

Ceux qui veulent participer au débat doivent se manifester auprès du SGL des Landes

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu