Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dans les Landes, les femmes gagnent 21% de moins que les hommes

mardi 3 octobre 2017 à 18:30 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

Les femmes gagnent en moyenne moins que les hommes. Ce n'est pas une surprise, mais l'INSEE Nouvelle-Aquitaine vient de publier une étude et dans les Landes, les femmes gagnent 21% de moins que les hommes.

C'est d'abord la durée du temps de travail qui fait la différence, les femmes travaillent davantage à temps partiel choisi ou subi
C'est d'abord la durée du temps de travail qui fait la différence, les femmes travaillent davantage à temps partiel choisi ou subi © Maxppp - Baziz Chibane

Landes, France

Les femmes gagnent en moyenne moins que les hommes. Ce n'est pas une surprise, mais l'INSEE Nouvelle-Aquitaine vient de publier une étude et dans les Landes, les femmes gagnent 21% de moins que les les hommes. En 2014, une femme gagnait en moyenne 386 euros de moins que les hommes, par mois.

Le département des Landes, fait figure de mauvais élève dans la grande région. C'est le troisième département de Nouvelle-Aquitaine où l'écart de salaires entre hommes est femmes est le plus élevé, après les Pyrénées-Atlantiques et la Gironde.

Temps partiel... moins de postes à responsabilités... discrimination

Parmi les explications, il y a d'abord la durée du temps de travail. En effet, les femmes travaillent davantage à temps partiel, choisi ou subi, elles sont aussi plus nombreuses et plus souvent au chômage.

La deuxième explication à cette différence de salaire vient du type de poste et donc le niveau de rémunération. Les femmes accèdent en général moins aux postes à responsabilités, elles sont surreprésentées dans certains secteurs où les salaires sont plus bas comme les services à la personne.

Mais, à poste égal, à responsabilités égales, les salaires féminins demeurent plus faibles que les salaires masculins, et ça c'est le fruit d'une discrimination.

Du mieux depuis cinq ans...

Mais, il y a du mieux selon l'INSEE, en cinq ans, l'écart de salaires entre les femmes et les hommes s'est réduit, en Nouvelle-Aquitaine. Les Landes suivent cette tendance, l'écart était de 23 % en 2009, il est aujourd'hui de 21%.

"Les écarts se sont un peu réduits, tout comme les autres inégalités sur le marché du travail. Les taux d'activité des femmes se sont rapprochées de ceux des hommes, l'écart de taux de chômage s'est un petit peu réduit aussi, les femmes sont aussi plus souvent diplômées du supérieur et plus que les hommes" explique Géraldine Labarthe, qui a réalisé cette étude pour l'INSEE.

Sans parler de l'obligation pour les entreprises de respecter l'égalité professionnelle, sous peine de sanctions s'il la discrimination homme / femme est prouvée.