Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon

Dans les stations iséroises, les curieux se ruent sur les initiations au biathlon

mercredi 28 février 2018 à 10:43 - Mis à jour le mercredi 28 février 2018 à 17:02 Par Julien Morin, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Le biathlon est "un sport de merde" a dit Martin Fourcade, et pourtant, il n'a jamais été aussi populaire. Poussés par les succès répétés du quintuple champion olympique et de ses coéquipiers en équipe de France, les curieux s'arrachent les initiations au biathlon proposées en station.

A Autrans, les biathlètes en herbe peuvent se tester sur le tir à 10 mètres
A Autrans, les biathlètes en herbe peuvent se tester sur le tir à 10 mètres © Radio France - Julien Morin

Autrans, France

Jusqu'à 6,5 millions de téléspectateurs pour la victoire de Martin Fourcade sur la mass start des Jeux olympiques. Près de 800.000 Français, en moyenne tous les week-end, devant leurs écrans pour les épreuves de la coupe du monde. Le biathlon est de plus en plus populaire, et de plus en plus pratiqué. En deux olympiades, le nombre de licenciés est passé de 250 à plus d'un millier aujourd'hui. Face aux succès répétés du porte-drapeau français de la discipline, petits et grands sont de plus en plus curieux de tester le sport dans lequel excelle Martin Fourcade.

Avant de tirer, il faut skier, ! - Radio France
Avant de tirer, il faut skier, ! © Radio France - Julien Morin

"On ne peut pas parler du biathlon sans parler de Martin Fourcade... c'est impossible !" - Zélie, 14 ans

"Martin Fourcade" par ci, "Martin Fourcade" par là, pas de doute, c'est bien l'undécuple champion du monde qui a motivé tout ce petit monde à enfiler les skis et épauler la carabine ce midi à Autrans, dans le Vercors. Aujourd'hui, une dizaine de néo-biathlètes, 10 ans pour le plus jeune, la cinquantaine pour le plus âgé. Pendant deux heures, sous le regard de Yacine, leur moniteur, ils vont jouer à se prendre pour leur idole. Une heure d'entraînement au tir à 10 mètres : "il faut juste se calmer, se concentrer... ça se fait assez simplement" fanfaronne Philippe qui n'est pas encore arrivé essoufflé sur son pas de tir, comme les champions. Une fois la technique acquise : ski, tirs et tours de pénalité au programme.

"Depuis deux ou trois ans il y a vraiment un gros boom sur le biathlon" - Yacine, moniteur ESF à Autrans

"Je regarde tout le temps, j'adore ça, c'est un sport que je kiffe vraiment" raconte Alexis 13 ans. La tension du tir, les grandes empoignades sur les skis, tant de raisons qui font que tous les week-end, il essaye d'être devant son téléviseur pour suivre les performances des Français. Zélie, 14 ans, fondeuse aguerrie, s'entraîne même au tir chez elle, à la campagne, "avec la vieille carabine de (son) papy".

Le prolongement du corps du biathlète - Radio France
Le prolongement du corps du biathlète © Radio France - Julien Morin

"Ici ça a toujours été une terre de biathlon" raconte Yacine, le moniteur de l'ESF à Autrans qui a vu l'engouement monter petit à petit. Oui les performances de Martin Fourcade y sont pour beaucoup, le fait que le sport est beaucoup plus présent dans les médias qu'il y a quelques années aussi. Mais le fait que quelques uns des champions viennent du Vercors compte pour beaucoup aussi.

En Isère, des initiations au biathlon sont proposées à Autrans, à Villard-de-Lans, au Col de Porte et à Chamrousse. Pour découvrir leurs offres, rendez-vous sur leur site internet.