Société

Dans un an, le quartier de l'Argonne disposera de son complexe sportif et culturel

Par Etienne Escuer, France Bleu Orléans mercredi 5 octobre 2016 à 8:00

Olivier Carré, le maire d'Orléans, est venu visiter le chantier du futur complexe sportif L'Argonaute.
Olivier Carré, le maire d'Orléans, est venu visiter le chantier du futur complexe sportif L'Argonaute. © Radio France - Etienne Escuer

L'Argonaute, le futur équipement sportif et culturel dans le quartier de l'Argonne à Orléans, doit entrer en service en septembre prochain. C'est un bâtiment de plus de 4000m² qui s'élève boulevard Marie Stuart

Gymnase de 1500m², salle de boxe, dojo, salle de danse, espaces dédiés à la musculation et l'haltérophilie, et aux pratiques musicales... La mairie d'Orléans a vu grand pour son nouveau complexe sportif et culturel, situé dans le quartier de l'Argonne, à la place des anciennes friches industrielles Stenwick. L'équipement, baptisé L'Argonaute par les habitants du quartier, sera opérationnel à la rentrée prochaine.

Les habitants et les associations locales se réjouissent de bientôt pouvoir disposer de locaux flambants neufs. Sana habite l'Argonne, elle est animatrice pour l'association Ajla : "Dans le quartier, il y a beaucoup de jeunes qui sont vraiment très forts dans leurs disciplines sportives. Cet équipement, pour eux, c'est juste parfait." Cela va également contribuer à améliorer l'image du quartier, d'après Sana : "C'est valorisant pour le quartier. Les personnes extérieures vont pouvoir venir et se rendre compte que l'Argonne est un quartier comme un autre."

Des compétitions nationales d'haltérophilie

Parmi les futurs occupants de l'Argonaute, il y a le club d'Haltérophilie du Cercle Michelet. Il va quitter ses locaux situés près du Faubourg Bannier, devenus vétustes. "On est dans une ancienne usine désaffectée depuis des années, explique Véronique, la secrétaire du club. On pouvait accueillir 19 personnes, mais là, on pourra en accueillir le double, voire plus !" La salle dédiée à la musculation, l'haltérophilie et le fitness fait 600m². Elle répond aux normes fédérales, explique Soufiane Sankhon, l'adjoint aux sports à la mairie d'Orléans : "En haltérophilie, il y a aura des compétitions de très haut niveau, on accueillera des manifestations nationales. Concernant le gymnase, avec ses 250 places, il pourra accueillir des compétitions régionales."

Le coût de l'Argonaute est estimé à 10 millions d'euros. La mairie d'Orléans en finance un peu plus de la moitié. La Région Centre-Val-de-Loire et l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine ont également contribué.

Partager sur :