Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans un livre, le pape François plaide pour le revenu universel

-
Par , France Bleu

Dans un livre qui paraîtra le 2 décembre en France, le pape François défend l'idée d'un revenu universel de base lorsque la pandémie mondiale de coronavirus sera passée.

Le pape François aborde plusieurs sujets de société dans un livre à paraître début décembre en France.
Le pape François aborde plusieurs sujets de société dans un livre à paraître début décembre en France. © Maxppp - ©VATICAN MEDIA

Dans un livre dévoilé lundi, qui paraîtra le 2 décembre en France, le pape François défend l'idée d'un revenu universel de base lorsque la pandémie mondiale du Covid-19 sera passée. Dans cet ouvrage intitulé "Un temps pour changer", le pape aborde avec son biographe Austen Ivereigh les changements économiques, sociaux et politiques qui sont à ses yeux nécessaires pour réduire les inégalités après cette crise. 

Il juge notamment que le moment est venu de réfléchir à des concepts comme le revenu universel de base, qui, à ses yeux, pourrait permettre de garantir "aux gens la dignité de refuser des conditions d’emploi qui les enferment dans la pauvreté". Le revenu universel est une allocation versée sans condition à chaque citoyen. 

Il évoque pour la première fois les Ouïghours

Parmi les autres sujets abordés dans ce livre, le pape François évoque pour la première fois la persécution de la minorité musulmane des Ouïghours. "Je pense souvent aux peuples persécutés : les Rohingyas, les pauvres Ouïghours, les Yazidis - ce que Daesh leur a fait est proprement cruel - ou les chrétiens d'Égypte et du Pakistan tués par des bombes qui ont explosé pendant qu'ils priaient à l'église", confie le souverain pontife. Le Vatican ne s'est jamais exprimé officiellement sur la persécution des Ouïghours, même si des deux cardinaux asiatiques l'ont fait l'été dernier.

Il dénonce les anti-masques

Le pape fustige également les opposants au port du masque, qui y voient une volonté des gouvernants de restreindre leurs libertés. "Certains groupes ont protesté, refusant de garder leurs distances, manifestant contre les restrictions de déplacements - comme si les mesures que les gouvernements doivent imposer pour le bien de leur peuple constituaient une sorte d'attaque politicienne contre leur liberté individuelle", déplore le pape. 

Selon lui, ces gens ne se seraient pas indignés de la mort de George Floyd, Afro-Américain décédé au printemps à la suite de son interpellation aux Etats-Unis. "Tu ne verras jamais ces gens-là protester contre la mort de George Floyd (...), ils sont incapables de sortir de leur propre petit monde d'intérêts", ajoute le pape argentin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess