Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Transports, circulation : les principaux points noirs en France

Circulation : davantage de cancers sur la rocade d'Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

40.000 véhicules empruntent chaque jour la rocade d'Avignon. Cette autoroute en pleine ville augmente le risque de cancer et la consommation de neuroleptiques dans le quartier. Les habitants espèrent que le prolongement de la Liaison Est-Ouest déplacera les bouchons et les camions.

40.000 véhicules empruntent la rocade d'Avignon chaque jour
40.000 véhicules empruntent la rocade d'Avignon chaque jour © Radio France - Philippe Paupert

Avignon, France

Les habitants de la rocade d'Avignon dénoncent la pollution, le bruit et les nuisances des 40.000 véhicules quotidiens. Le prolongement de la LEO, la liaison est-ouest, devrait alléger le trafic sur la rocade. Ce chantier est inscrit au contrat État-Région mais il faudra plusieurs années pour franchir à nouveau la Durance. Bernard Muscat, médecin généraliste de la rocade, explique qu'il est "indispensable" de construire la LEO pour en finir avec cette "autoroute à l'arrêt moteurs tournants" en pleine ville. Il constate une hausse du nombre de cancers et de la consommation de neuroleptiques. 

Gorge qui gratte et boum-boum-boum des camions toute la nuit

Sur la rocade, Ali rêve de la LEO car si le prochain tronçon au contrat Etat région relie le rond point de l'Amandier à Rognonas, il pourra enfin dormir : "Ça fait boum boum boum toute la nuit. Les camions passent et on ne dort plus. On respire des gaz toute la journée".  40.000 véhicules par jour sur une rocade à deux fois deux voies, c'est "trop de poids lourds" pour Miria. Elle habite prés de la rocade et pour elle "quand on dit poids lourds, on dit pollution".

Le médecin généraliste installé sur la rocade Bernard Muscat rectifie les habitants qui parlent d'une autoroute sous leurs fenêtres : "c'est pire qu'une autoroute. C'est une autoroute à l'arrêt quelques heures par jour.  Ils bouchonnent moteurs tournants. Avec pour conséquence du bruit, des insomnies, des pathologie en santé mentale. La consommation de neuroleptiques est plus importante que dans la région. Il est indispensable de faire la LEO".

Hausse des cancers de 16%

Pour éviter les embouteillages, Raymond ne roule plus sur la rocade. Ce retraité confie qu'il "passe par l'extérieur, par les bords de Durance. C'est plus rapide, il y a moins de bouchons parce qu'aux heures pleines, la rocade, c'est catastrophique". Mais passer par la zone verte, c'est déplacer le problème. Bernard Crucio réside depuis 30 ans dans le quartier et il déplore la surcharge des rues du quartier : "c'est un embouteillage monstre : les gens sont tellement acculés par la circulation qu'ils prennent les sens interdits.

On est de plus en plus dans la pollution. Il suffirait que tout ce qui vient d'Agroparc, Montfavet ou Chateaublanc soit renvoyé sur la route de Marseille. Les chemins de traverse de la zone verte ne doivent pas servir de substitut de rocade". Djamila constate qu'elle va "souvent chez le docteur : la gorge qui gratte, les yeux qui démangent. Quand on attend une demie heure dans les bouchons derrière les camions, on se prend forcément de la fumée en plein visage".

Le docteur Bernard Muscat a noté que parmi ses patients de la rocade, "l'incidence des pathologies grave est plus importante dans ce quartier, notamment pour les pathologies cardiovasculaires et respiratoires. Avec une hausse de 16% pour les cancers. Pour les cardiopathies, la hausse est de 26%"

Les embouteillages de la Rocade d'Avignon - Radio France
Les embouteillages de la Rocade d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu