Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurthe-et-Moselle : un nouveau radar sur l'A31 va identifier avec certitude les véhicules en infraction

-
Par , France Bleu Sud Lorraine
Lorraine, France

Sur l'autoroute A31, à hauteur de Dommartin-Lès-Toul en Meurthe-et-Moselle près de Nancy, un radar vitesse fixe discriminant va remplacer l'actuel radar fixe. Ce radar a la particularité de faire la différence entre les véhicules et d'identifier ainsi avec précision ceux en infraction.

Le radar dit discriminant permet de différencier les différentes catégories de véhicules (image d'illustration)
Le radar dit discriminant permet de différencier les différentes catégories de véhicules (image d'illustration) © Maxppp - maxpp

A partir de ce vendredi 16 décembre, un radar vitesse fixe discriminant va remplacer un radar fixe sur l'autoroute A 31, à hauteur de Dommartin-Lès-Toul en Meurthe-et-Moselle, dans le sens Nancy-Dijon. "Un changement dans le cadre de la modernisation du parc de radar fixe de vitesse" indique dans un communiqué la préfecture à Nancy.

Le radar fixe discriminant permet d'identifier avec certitude tout véhicule en infraction dans le cas où plusieurs véhicules apparaissent sur un même cliché. Il distingue le véhicule léger du poids lourd, mesure la vitesse et identifie la voie de circulation. Ce radar est signalé par des panneaux d'annonce radars.

La vitesse principal facteur des accidents mortels

Seize radars fixes sont aujourd'hui en place en Meurthe-et-Moselle. Selon la préfecture, la vitesse avec l'alcool et les stupéfiants sont les principaux facteurs des accidents mortels sur la route. Depuis le début de cette année 2016, 33 personnes sont mortes sur les routes, contre 26 l'an dernier à la même période. "Le facteur vitesse étant impliqué dans 27 % de ces accidents mortels" , toujours selon la préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess