Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

De Brando à Lucciana, les assises de l’habitat définissent un plan local pour 12 ans

mercredi 9 janvier 2019 à 16:41 Par Hélène Battini et Patrick Vinciguerra, France Bleu RCFM

Les deuxièmes assises de l'Habitat se tiennent ce mercredi en région bastiaise, à l'initiative de la CAB. Objectif : l'élaboration d'un plan local d'habitat pour les 12 prochaines années, et qui devra être intégré dans les plan locaux d'urbanisme.

Les deuxièmes assises de l'Habitat se tiennent ce mercredi en région bastiaise
Les deuxièmes assises de l'Habitat se tiennent ce mercredi en région bastiaise - DR /

Corse, France

Les travaux s’articulent autour de trois axes : la diversification de l'offre de logements ; l'amélioration du parc existant et des constructions futures ; et enfin la définition d'une stratégie foncière afin d'anticiper les besoins. Ces assises, auxquels sont associés tous les acteurs de l'habitat, sont les deuxièmes, les premières ayant eu lieu en avril 2018 et ayant déjà fait l'objet de remontées comme nous le confirme Stéphane Durin du Cabinet ENEIS qui conduit les travaux. « Il y a des remontées sur les besoins, il y a une grosse question sur l’agglomération autour du logement social, avec un grand nombre d’habitants qui peuvent bénéficier d’un logement social, il y a une tension sur _le parc existant et une nécessité de développer cette offre_…Deuxième enjeu la question foncière, il y a une rareté du foncier son coût est très élevé et derrière il y a une difficulté à produire du logement accessible. Il y a également un enjeu sur la réhabilitation de l’existant, avoir des logements de qualité dans le parc privé et social, adaptés, efficients d’un point de vue énergétique… »

François Tatti, le président de la communauté d'agglomération de Bastia. « La difficulté pour nous est d’avoir des opérations de réserve foncière, aménagement, provision, expropriation, sauf que ce sont des opérations _très lourdes au plan juridique et financier. Le but est de choisir ce que nous allons privilégier comme stratégie, avec l’agence de l’urbanisme, l’office foncier, l’ensemble des partenaires et dans le cadre d’une stratégie plus large celle du projet de territoire de la CAB…Toutes les mairies disposeront d’une année pour adapter leur PLU aux décisions que nous allons prendre_. »
 

Un plan local d'habitat qui devrait être bouclé avant la fin de ce premier semestre.