Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

De l'auto-stop organisé et sécurisé dans le Sud Ardèche

vendredi 8 juin 2018 à 2:58 Par Nathalie Rodrigues et Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

La communauté de communes Beaume Drobie dans le Sud Ardèche expérimente un système d'auto-stop organisé. Son nom : Vallées en Stop

Autocollant "Vallées en Stop" remis aux conducteurs participants
Autocollant "Vallées en Stop" remis aux conducteurs participants © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Le système Vallées en Stop est simple. Si vous êtes conducteur et que vous êtes partant pour prendre des auto-stoppeurs, il suffit de vous inscrire auprès des mairies participantes. Elles sont 8 pour l'heure au sein de la communauté de communes Beaume Drobie (autour de Largentière et Joyeuse). 

Les services municipaux enregistrent votre identité, votre permis de conduire et vous donnent un autocollant à apposer sur le pare-brise de votre voiture pour être clairement identifié des auto-stoppeurs.

L'auto-stoppeur doit s'inscrire de la même manière en mairie, et on lui remet une pancarte sur laquelle il inscrit sa destination. Seule condition: avoir plus de 16 ans.

Mode de transport alternatif en milieu rural

Ce système permet de sécuriser l'auto-stop, utile dans ce milieu rural où il n'y pas de transports en commun.

La mobilité, c'est un gros problème chez nous. Quand on n'a pas sa voiture, on ne peut pas se déplacer, il n'y a pas de transports en commun. D'où l'idée de mettre en place d'autres façons de se déplacer. - Pascal Waldschmidt, vice-président de la communauté de communes

Le dispositif coûte 2500 euros, financés par le Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche.

Pascal Waldschmidt, vice-président à la communauté de communes Beaume Drobie