Société

De l'ESMOD à la Redoute, une Lyssoise qui a du style !

Par Camille Marigaux, France Bleu Nord lundi 23 janvier 2017 à 8:30

Manon Vandrisse a travaillé pendant plus d'un an sur le concept de sa collection : simplifier la vie des femmes actives, et ce dès le matin devant l'armoire !
Manon Vandrisse a travaillé pendant plus d'un an sur le concept de sa collection : simplifier la vie des femmes actives, et ce dès le matin devant l'armoire ! © Radio France - Camille Marigaux

La jeune Lyssoise Manon Vandrisse, 21 ans, a sa place dans la nouvelle collection de la Redoute printemps-été. Ou plutôt, ses créations. Tout juste diplômée d'ESMOD de Roubaix, elle a été repérée par l'enseigne pour l'élégance mais aussi la simplicité de ses pièces de prêt-à-porter.

Tout a commencé en juin dernier pour Manon Vandrisse. Lors de la présentation des travaux de fin de troisième année d'ESMOD de Roubaix, elle tape dans l'oeil de la responsable "style" de la Redoute. Comme une quarantaine d'autres étudiants de son école de mode, elle tient un petit stand où un mannequin porte une de ses pièces. Le reste de ses création est exposé aux yeux de la centaine de professionnels de la mode qui se promènent de façon anonyme dans les allées... Le soir même, une dizaine de prix sont attribués.

Parmi eux, le "coup de coeur de la Redoute". Et quand Manon entend son nom, des étoiles s'allument tout de suite dans ses yeux. Ce prix lui offre l'opportunité d'intégrer la collection printemps-été 2017 de l'enseigne, mais aussi de réaliser un stage de six mois avec toute l'équipe de stylistes, modélistes et infographistes de la Redoute. Elle y travaille à la fois comme assistante styliste ET créatrice pour s'occuper de sa propre collection. La grande classe...

Quand j'étais petite, je faisais moi-même mes petits dessins, mes petits croquis, ma propre petite collection bien rangés dans mon classeur...

Déjà toute petite, elle faisait ses propres croquis dans sa chambre à Lys-lez-Lannoy, ses petits dessins dans un classeur spécial. Elle a donc tout naturellement intégré l'ESMOD après son bac. Pour elle, ce prix c'est comme un conte de fées qui se réalise.

Un style "à la française", d'inspiration...new-yorkaise.

Ce qui a plu à la Redoute tient en trois mots : féminité, élégance et simplicité. Le dernier critère est très important car il faut savoir que les étudiants d'ESMOD sont avant tout très créatifs, et parfois même trop, quitte à ne pas se rendre compte que les vêtements qu'ils imaginent sont...compliqués voire impossibles à porter ! Manon a d'ailleurs dû simplifier les quatre pièces retenues par la Redoute : un pantalon, une robe, un bomber, sorte de petit blouson, et un pull. Une panoplie tout en drapé mais pratique à porter, décliné en noir ou en bleu marine.

Deux des pièces de Manon Vandrisse : le bomber et la robe, portés par un mannequin.  - Aucun(e)
Deux des pièces de Manon Vandrisse : le bomber et la robe, portés par un mannequin. - Caroline Coo

Et surtout à un prix accessible, aucune pièce n'excède les cent euros. Autre détail : l'enseigne a particulièrement aimé "le style à la française" des créations de Manon Vandrisse...Chose amusante, car la jeune femme m'a confié s'inspirer de l'architecture new-yorkaise pour travailler !

Vous porterez peut-être l'une de ses pièces au printemps...Et la jeune fille avoue que ça va lui faire bizarre "de voir sa famille porter du Manon". Et la jeune fille a aussi la tête tournée vers l'autre côté de l'Atlantique, pour "un joli projet sur le continent américain"... La collection fera t-elle bientôt des petits à l'international ? Réponse dans quelques mois...