Société

De la bière dans l'église : la fête des étudiants catholiques fait polémique à Toulouse

Par Vanessa Marguet, France Bleu Toulouse et France Bleu jeudi 24 septembre 2015 à 6:00

Façade de l'église Saint-Pierre-des-Chartreux
Façade de l'église Saint-Pierre-des-Chartreux © Radio France - Vanessa Marguet

Le 7e festival Open Church va démarrer samedi 26 septembre par une soirée DJ dans l'atrium de l'église Saint-Pierre-des-Chartreux, à Toulouse, mais quelques voisins montent au créneau pour dénoncer la tenue d'une fête où l'on boit de la bière à l'intérieur d'un lieu de culte.

Le festival Open Church fait grincer quelques dents dans le quartier Saint-Pierre de Toulouse.

Pour la 7e année, ce festival organisé par les étudiants catholiques de la ville rose, propose à partir de samedi 26 septembre une série de soirées. Certaines sont tournées vers la prière, d'autres vers le théâtre ou l'humanitaire. Mais dans le lot, il y a aussi 2 soirées qui créent la polémique. Le samedi 26 septembre et le samedi 3 octobre, tous les jeunes qui le souhaitent sont invités à un concert, avec DJ, barbecue et tireuse à bière dans l’atrium de l’église Saint-Pierre-des-Chartreux, rue Valade dans le quartier Saint-Pierre.

Or, le fait que l'on vende de l'alcool dans un lieu de culte pendant ces soirées dérange une poignée de voisins, Christian Dubar en tête. Il dénonce les nuisances sonores, mais surtout il dit ne pas ne comprendre que l'Eglise cherche à attirer de nouveaux membres par l'alcool.

Le quartier Saint Pierre est très alcoolisé. Il y a 25 000 étudiants dans le quartier. Je comprends que ce soit un job rentable, mais que l'Eglise fasse un 33e lieu de boisson surprend tout le monde.

Interview de Christian Dubar

Le père Arnaud Franc, le nouveau curé de la paroisse étudiante de Toulouse, assure de son côté que tout sera fait pour limiter le bruit et que les portes fermeront à une heure du matin. Quant à la question de l’alcool dans l’église, il tient à dédramatiser. Pour lui, il s'agit d'une fête "bon enfant" et elle ne se déroule pas dans l’église à proprement parler, mais dans l'atrium qui est une sorte de sas d'entrée qui n'est pas dédié au culte et qui était réservé autrefois à ceux qui n'étaient pas chrétiens. Pour le père Franc, il est important que l'Eglise soit liée à la vie des gens.

On se situe dans un quartier qui est celui de la fête des étudiants. Et on voulait être au cœur de leur vie et leur permettre de vivre une fête qui finit bien. Notre accent n'est pas mis sur l'alcool, mais sur la fête.

Interview du père Franc

Le père Franc a rencontré son principal opposant dans cette affaire cette semaine et lui a proposé de venir lui aussi participer à la première soirée, samedi 26 septembre. L'an dernier, les  soirées Open Church avaient attirer environ 1000 jeunes dans l’Atrium de l’église St Pierre-des-Chartreux . 

Ecoutez le reportage de Vanessa Marguet 

reportage Open Church Polémique