Société

De la pub pour financer les véhicules municipaux

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon mardi 17 mars 2015 à 9:07

Véhicule municipal à Bompas
Véhicule municipal à Bompas © Radio France

Le concept séduit de plus en plus de communes dans les Pyrénées-Orientales : financer les véhicules municipaux par de la publicité. Les villes de Bompas, Pollestres, Saint-Estève et plus récemment Céret ont été séduites.

Des voitures, avec de la pub comme sur des maillots de foot. Plusieurs communes des Pyrénées-Orientales s'y mettent pour baisser leurs dépenses de fonctionnement.

À Bompas par exemple, ça fait plus de dix ans qu' un mini van et un camion frigorifique ont leur carrosserie recouverte de publicité assez voyantes : une blanchisserie, un dépanneur, un maçon, un magasin hard discount et au milieu de tout ça, sur le pare-brise, il y a quand même un autocollant "Mairie de Bompas " pour qu'on identifie quand même le véhicule. Ces voitures servent au transport des personnes âgées et au portage des repas à domicile, c'est du service public.

En fait, le principe est le suivant : une société spécialisée fourni gratuitement le van ou la camionnette qui sont donc financés par des annonceurs locaux. La mairie n'a plus qu'a payer l'assurance et l'entretien classique .

"C'est notre maire qui a rapporté ce concept du congrès des maires en 2004" raconte Stéphanie Pratts, la directrice générale des services. "Ça permet de ne pas financer le véhicule, c'est une économie importante . On a beaucoup communiqué sur le concept et les administrés s'y sont habitués" .

La mairie de Bompas n'a pas été capable de chiffrer les économies, mais c'est une affaire de plusieurs milliers d'euros chaque année.

"Y a de la pub partout et ça ne nous coûte rien" explique Jacques Pomarède, adjoint à l'urbanisme à la mairie de Bompas. "Ça nous permet d'avoir des véhicules gratuits, qu'on n'achète pas . Mais ce sont des chauffeurs municipaux, l'assurance, c'est la mairie qui s'en occupe et l'entretien aussi. Toutes ces pubs permettent de voir ce véhicule de loin, et de le distinguer. Dans le village, tout le monde sait ce que c'est et ça ne pose aucun problème" .

Véhicules municipaux adjoint

Bompas n'est pas la seule commune à avoir adopté ce sponsoring municipal, Céret vient de s'y mettre mais aussi Pollestres et Saint-Estève.