Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

De meilleures conditions de vie pour les chasseurs alpins

-
Par , France Bleu Isère

L’armée fait face à deux problématiques principales : mieux se préoccuper du quotidien de ses troupes et continuer à recruter des militaires pour faire face aux missions. Le Général Pierre-Joseph Givre, commandant de la 27ème Brigade d’Infanterie de Montagne, fait le point.

Le  général Pierre-Joseph Givre était l'invité de France Bleu Isère matin
Le général Pierre-Joseph Givre était l'invité de France Bleu Isère matin © Radio France - Benjamin Bourgine

8000 hommes et femmes et 1300 réservistes répartis en six grandes unités. Tels sont les effectifs de la 27ème Brigade d’Infanterie de Montagne. À sa tête, le Général Pierre-Joseph Givre, qui entame sa deuxième année de mission avec une problématique principale : se préoccuper davantage encore des conditions de vie et du quotidien de ses troupes. « C’est mon intérêt permanent. Pour que les soldats soient performants, cela passe d’abord par le moral. Ils doivent être bien dans leur tête », explique-t-il. 

Pour cela, la Brigade met l’accent sur la famille et la garde des enfants, avec l’appui du Ministère des Armées et de son Plan Famille. « Si on ne se préoccupe pas de leur environnement, on aura de mauvaises surprises comme dans toutes les entreprises », estime le Général. « Je suis persuadé que si tout se passe bien pour les soldats et leurs proches, il y aura une proportion plus grande à rester dans nos rangs », précise-t-il. 

Des meilleures conditions de travail qui permettraient aussi de recruter de nouveaux militaires. La dernière augmentation conséquente des effectifs remonte déjà à 2015, pour accompagner l’opération Sentinelle. Elle avait été déployée au lendemain des attentats pour faire face à la menace terroriste sur le territoire national. 

Autre projet important pour la 27e Brigade d’Infanterie de Montagne : dispenser des cours à l’Université Grenoble-Alpes dès novembre. L’innovation, les conflits et les montagnes seront les thématiques principales abordées. « Il s’agira notamment de partager ensemble des sujets d’étude sur l’homme augmenté en milieu extrême », détaille Pierre-Joseph Givre. De quoi créer des synergies entre la recherche de haut niveau, les entreprises dynamiques et l’armée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu