Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

De nombreux maires des Pyrénées-Atlantiques ne veulent pas se représenter en 2020

-
Par , France Bleu Béarn

D'après l'association des maires de France dans les Pyrénées-Atlantiques, le nombre de maires ne voulant pas se présenter en 2020 est en augmentation. Une baisse de motivation nationale qui se ressent au niveau local. Les maires béarnais évoquent une fonction de plus en plus difficile.

Image d'illustration
Image d'illustration - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Pyrénées-Atlantiques, France

"C'est un contexte général. Avec le projet de grandes d'intercommunalités ça n'arrange rien", explique Alain Sanz, Président de l’association des maires dans les Pyrénées-Atlantiques. Dans le département, les maires qui ne souhaitent pas repartir pour un nouveau mandat pourraient atteindre les 40%.  C'est presque autant que le chiffre national, qui d'après un rapport sénatorial pourrait atteindre les 45%. 

Une fonction de plus en plus difficile 

Paule Berges à Accous, Jean-Pierre Peys à Sauvagnon, Jean Casabonne à Escou,  Yves Salanave-Péhé à Monein ou encore Christian Laine à Lescar, de nombreux maires du département ne souhaitent pas reconduire leur mandat. 

Pour Paule Berges, dans la vallée d'Aspe, à Accous, c'est l'âge qui entre en jeu : "A 71 ans, je laisse la place aux jeunes. Je ne me vois pas repartir pour un nouveau mandat. Etre maire, ça demande beaucoup d'énergie", explique l'élue. Un discours que partage Jean-Pierre Peys à Sauvagnon. Après 31 ans derrière le bureau de maire, il reconnait que la fonction a évolué. "C'est devenu plus lourd qu'avant, avec _moins d'aide de l'Etat_. Sans oublier l’administratif qui prend beaucoup de place. Mais ça reste un super job", insiste le maire. Du coté de Bougarber,, Corinne Hau ne se présente pas en 2020 pour des raisons personnelles. "Cette fonction prend énormément de place dans la vie privée. Beaucoup de rendez-vous, de réunions. C'est une préoccupation permanente", explique l’élue. 

"Je compile les demandes improbables" - maire d'une commune béarnaise 

Christian Laine, maire de Lescar - Radio France
Christian Laine, maire de Lescar © Radio France - Nina Valette

Dans le lot, il y a aussi des maires qui ne souhaitent pas repartir pour un nouveau mandat, à cause des trop nombreuses sollicitations. _"On me téléphone à 3 heures du matin pour râler contre le chien du voisin qui hurle. D'autres vont s'installer dans un coin reculé pour être tranquille, mais veulent quand même que le bus scolaire passe au pied de chez eux. Idem pour le ramassage des ordures. Les gens veulent que leurs besoins soient satisfaits de façon immédiate"_, regrette un maire qui préfère rester anonyme.  Un constat que fait également Christian Laine à Lescar. Cet élu s'arrête après deux mandats parce que c'était un engagement. 

"J'aime beaucoup cette fonction parce qu'on rencontre beaucoup de monde. Malheureusement, on vient trop souvent nous voir pour râler. Mais c'est le jeu. En revanche, _je ne supporte pas le manque de respect_. C'est trop souvent des phrases du genre : 'j'ai voté pour vous, alors j'ai le droit d'exiger ceci ou cela'. Sauf que je suis maire de toute une commune, je pense au bien de tous, et je ne fais pas de cas par cas". Ce maire est également conscient que ses collègues de communes plus petites souffrent d'avantage : "J'ai le souvenir du maire de Lons qui a refusé de venir boire un verre avec nous, parce qu'il devait tondre la pelouse du stade avant un match. C'est aussi ça être maire. Mais les gens ne le savent pas." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu