Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En Nord-Isère, la gendarmerie recrute dix militaires dans le cadre des "quartiers de reconquête républicaine"

-
Par , France Bleu Isère

Dans le cadre des quartiers de reconquête républicaine (QRR), de nouveaux gendarmes viennent d'arriver dans le Nord-Isère pour renforcer les effectifs. Une promesse du ministre de l’intérieur en début d'année. D'ici 2020, ce sont 20 recrutements qui sont prévus dans cette zone jugée sensible.

Le préfet de l'Isère rencontre les nouveaux gendarmes du département
Le préfet de l'Isère rencontre les nouveaux gendarmes du département © Radio France - Nina Valette

Isère, France

Ce lundi, le Préfet de l'Isère a accueilli officiellement les huit gendarmes qui viennent de prendre leur fonction dans le nord du département après la création des quartiers de reconquête républicaine (QRR). Après l'arrivée de policiers dans l'agglomération grenobloise, c'est autour de la zone gendarmerie d’accueillir ses nouveaux effectifs. Deux militaires supplémentaires doivent arriver en début d'année, et à terme ce sont 20 recrutements qui seront effectués. 

Prévention, intervention et investigation

Le dispositif "quartiers de reconquête républicaine" a pour objectif d''accélérer le combat contre les trafics, et lutter contre toutes les formes de délinquance. "Ça nous permet de valoriser notre engagement dans notre fonction de contact, de prévention, d'intervention et dans la fonction d'investigation avec la création d'une cellule de lutte contre les trafics qui sera mise en oeuvre à Bourgoin-Jallieu", souligne de Colonel Yves Marzin. 

Pour le militaire, renforcer les équipes de gendarmerie du  Nord-Isère est stratégiquement judicieux : "Cette zone doit faire face à une délinquance, une population et un trafic routier important, sans oublier la proximité avec l'agglomération lyonnaise qui peut nous ramener certains trafics. C'est donc un secteur sensible. Ce recrutement c'est un signal fort du ministre de l'intérieur", ajoute le commandant du groupement de gendarmerie de l’Isère.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu