Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

De nouveaux radars dégradés ces derniers jours en Dordogne

dimanche 11 mars 2018 à 10:33 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord

De nouveaux radars ont été dégradés cette nuit à la Rampinsolle à Coulounieix-Chamiers ou encore à Saint-Laurent-sur-Manoire.

Le radar de la Rampinsolle à Coulounieix Chamiers a été taggé ces derniers jours
Le radar de la Rampinsolle à Coulounieix Chamiers a été taggé ces derniers jours © Radio France - Manon Derdevet

Dordogne, France

Plusieurs radars automatiques ont été vandalisés en Dordogne ces derniers jours. C'est le cas notamment de celui des Versannes et de Saint-laurent-sur-Manoire mais aussi d'un autre sur la D6089 entre Saint-Laurent-sur-Manoire et Boulazac, ou encore sur la Rampinsolle à Coulounieix-Chamiers. 

Les dégradations ont été constatées ces derniers jours - Radio France
Les dégradations ont été constatées ces derniers jours © Radio France - Manon Derdevet
Le radar entre Saint-Laurent-sur-Manoire et la Douze sur la D710 - Radio France
Le radar entre Saint-Laurent-sur-Manoire et la Douze sur la D710 © Radio France - Antoine Balandra

Une dizaine de radars ont été détériorés sur les routes de Dordogne depuis le début de l'année. La facture commence à grimper, les réparations coûtent entre 1200 à 30 000 euros

La préfecture va d'ailleurs porter plainte contre ces dégradations. 

Dégrader un radar peut être puni de 45.000 euros d'amende et d'une peine de 3 ans de prison.